Comprendre le Price Earning Ratio d’un titre boursier

Le PER d’une action ou Price Earning Ratio, est un indicateur souvent utilisé par les actionnaires et investisseurs en Bourse. Il s’agit en effet d’un ratio de valorisation d’une entreprise parmi d’autres mais surtout du plus populaire. Le PER va en effet permettre, par un calcul simple, d’exprimer le nombre d’années de bénéfices qu’un investisseur est prêt à payer en achetant un titre. Dans cet article, nous allons vous donner davantage d’explications à propos de cet indicateur et de la manière dont vous pouvez l’interpréter dans le cadre de vos stratégies d’investissement. 

Comprendre le Price Earning Ratio d’un titre boursier
62% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Comprendre les ratios financiers et leur intérêt dans le trading boursier :


Tout d’abord, prenons quelques instants pour mieux comprendre en quoi les ratios financiers sont utiles dans le cadre de vos activités d’investissement en Bourse. Pour cela, rappelons que l’analyse financière par comparaisons boursières est actuellement l’une des méthodes privilégiées des analystes et que ces derniers se basent en effet sur ces ratios pour déterminer leurs objectifs de cours d’une valeur.

Cette méthode d’avère en effet plus dynamique et plus globale que les autres pour évaluer la valorisation des entreprises cotées par comparaison boursière. L’utilisation des ratios offre en effet une appréciation plus précise de la valeur d’une action et permet donc d’anticiper les prochains mouvements de celle-ci.

Cependant et si vous vous intéressez à l’analyse des ratios, vous pourriez vous trouver décontenancé par leur nombre très important. C’est la raison pour laquelle on privilégiera certains de ces ratios dont le PER ou Price Earning Ratio qui est le plus connu.

Qu’est-ce que le Price Earning Ratio ou PER ?


Le PER est donc le ratio le plus analysé en Bourse. Il s’agit d’un multiple de base permettant d’évaluer si une valeur est chère ou non et qui est exprimé sous forme d’un rapport entre le cours de bourse et le bénéfice net par action ou entre la capitalisation boursière et le bénéfice net.

Ce PER indique le nombre d’années de bénéfices que l’investisseur est prêt à payer lorsqu’il achète un titre. Lorsque le PER calculé en fin d’année est inférieur à celui de l’année précédente, cela indique que les profits sont en hausse. Dans le cas contraire, cela indique un risque de baisse de ces profits.

Le Price Earning Ratio s’avèrera notamment très utile pour comparer plusieurs valeurs entre elles mais on veillera à ce que le calcul ne soit pas effectué alors que la société était en perte l’année précédente. On comparera donc ce ratio à ses niveaux historiques ou aux niveaux du secteur dans lequel la société exerce.

On comprendra donc ici que le PER, s’il ne permet bien entendu pas de prédire avec précision le sens dans lequel le cours d’une action va évoluer, permet de savoir si une action est sur-évaluée ou sous-évaluée voire évaluée à sa juste valeur. Ainsi, il devient plus facile de trouver les actions les moins chères à acheter et les actions les plus chères à vendre.

Avantages et inconvénients du PER pour l’évaluation du cours d’une action en Bourse :


Intéressons-nous maintenant aux divers avantages et inconvénients du PER dans le cadre de l’évaluation de la valeur d’une action.

Du côté des inconvénients, on retiendra notamment le fait que le Price Earning Ratio ne tient pas compte de la nature du secteur d’activité et des effets de l’inflation. En effet, si on ne tient pas compte de la nature d’un secteur d’activité, il devient inutile de comparer deux entreprises exerçant dans ce même secteur. De plus, lorsque l’inflation est élevée, les entreprises ont tendance à augmenter leurs prix dans le but d’augmenter leurs bénéfices et, en cas d’inflation faible ou nulle, la tendance sera plutôt à la baisse des prix. Dans le même temps, ces entreprises ont tendance à sous-estimer les coûts de stockage et les frais d’amortissement à cause de la hausse des prix du renouvellement des stocks. De ce fait, le PER est souvent entrainé à la baisse.

Le PER présente toutefois l’avantage d’être facile à calculer bien qu’il soit recommandé d’effectuer ce calcul sur une période importante en tenant compte de l’inflation. On peut ainsi conclure que ce ratio est un indicateur intéressant qui offre des signaux rapides et relativement fiables mais qui ne doit en aucun cas être utilisé seul. En effet, l’évaluation du cours d’une action par l’intermédiaire du Price Earning Ratio n’est pas une fin en soi. Vous pouvez donc, pour répondre efficacement à ce défaut, utiliser en parallèle d’autres ratios financiers et boursiers.