Wall Street progresse timidement après l'entretien Biden-Xi

Wall Street progresse timidement après l'entretien Biden-Xi © Reuters. LA BOURSE DE NEW YORK FINIT EN LÉGÈRE HAUSSE

par Herbert Lash

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en légère hausse jeudi alors que les investisseurs ont misé sur des mesures supplémentaires de soutien à l'économie, mais l'avertissement du président américain Joe Biden selon lequel la Chine pourrait "manger notre repas" a tempéré l'enthousiasme des investisseurs sur un marché proche de niveaux record.

L'indice a cédé 7,01 points (0,02%) à 31.430,7.

Le S&P-500, plus large, a pris 6,5 points, soit 0,17%, à 3.916,38 points.

Le a avancé de son côté de 53,24 points (0,38%) à 14.025,77 points.

Joe Biden, qui recevait dans la journée à la Maison blanche un groupe bipartite de sénateurs américains pour une réunion sur les infrastructures, a déclaré que les Etats-Unis devaient élever le niveau pour faire face au défi représenté par la Chine.

Cet avertissement à propos de Pékin et le projet des démocrates d'inclure une hausse du salaire minimum aux Etats-Unis dans le plan de relance économique de 1.900 milliards de dollars ont montré aux investisseurs qu'ils pourraient faire face à des vents contraires croissants, a déclaré Ed Moya, analyste chez OANDA à New York.

"Les marchés commencent à devenir un peu nerveux à propos des relations entre l'Occident et la Chine", a-t-il dit, ajoutant que le premier entretien entre Joe Biden et son homologue chinois Xi Jinping mercredi soir avait fait "remonter toutes les difficultés que nous allons rencontrer cette année, en plus de la pandémie".

Mastercard (NYSE:) était en hausse après que l'entreprise a indiqué vouloir soutenir cette année certaines cryptomonnaies sur son réseau, imitant ainsi plusieurs firmes de premier plan.

Bank of New York a progressé suite à l'annonce formelle d'une nouvelle unité destinée à aider les clients à détenir, transférer et délivrer des actifs digitaux, portant le vers un plus haut inédit de 48.481 dollars.

Avec la perspective du vote au Congrès du vaste plan de relance, Wall Street a atteint récemment des niveaux record, les résultats trimestriels meilleurs qu'attendu de nombres d'entreprises ayant aussi renforcé la confiance.

Les analystes tablent désormais sur une hausse de 3% des profits des entreprises composant l'indice S&P-500, contre une baisse attendue de 10,3% en début d'année, selon les données I/B/E/S de Refinitiv.

Les secteurs des technologies et des semiconducteurs ont atteint des niveaux records, tandis que le secteur de l'énergie a été relégué au second plan après avoir été beaucoup en lumière depuis le début de l'année.

Walt Disney avait peu bougé à l'approche de la clôture alors que la publication de ses résultats trimestriels était attendue dans la soirée.

Pinterest (NYSE:) a affiché des gains après que des informations ont fait état d'une approche de Microsoft (NASDAQ:) ces derniers mois en vue d'une possible acquisition.

(Rédaction de Paris)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)