Total maintient son dividende malgré la chute de ses résultats

Total maintient son dividende malgré la chute de ses résultats © Reuters. TOTAL MAINTIENT SON DIVIDENDE MALGRÉ LA CHUTE DE SES RÉSULTATS

PARIS (Reuters) - Total (PA:) a publié mardi des résultats en net recul au titre du quatrième trimestre 2020, marqués par la chute des prix et de la demande de liées au coronavirus, tout en maintenant une nouvelle fois le niveau de son dividende.

Le groupe a également annoncé son intention de changer de nom pour TotalEnergies afin de refléter sa stratégie de transition vers la neutralité carbone. Le changement sera proposé aux actionnaires lors de l'assemblée générale du 28 mai.

Total, qui a accéléré en 2020 sa diversification dans l'électricité et les énergies renouvelables, a enregistré au quatrième trimestre un résultat net ajusté de 1,3 milliard de dollars (-59%) et une production en baisse de 9%, à 2,841 millions de barils équivalent pétrole par jour.

Le groupe pétrolier accuse dans le même temps sur l'ensemble de 2020 une perte nette part du groupe de 7,2 milliards de dollars, sous l'effet notamment de dépréciations de 10 milliards de dollars.

La compagnie pétrolière propose un acompte trimestriel de 0,66 euro par action, un niveau identique à celui des trois trimestres précédents, ce qui porte son dividende à 2,64 euros par action au titre de l'exercice 2020.

Lors d'une conférence téléphonique, le PDG Patrick Pouyanné a assuré qu'aux niveaux actuels de prix du pétrole et du gaz, le groupe couvrait ses investissements et dividendes.

La major pétrolière prévoit d'investir 12 milliards de dollars en 2021 et de consacrer plus de 20% des investissements nets aux renouvelables et à l'électricité.

Les dépenses dans les renouvelables ont dépassé deux milliards de dollars en 2021, a précisé mardi Patrick Pouyanné. Le groupe a notamment investi dans l'énergie renouvelable aux Etats-Unis et en Inde.

Total a toutefois prévenu que l'environnement restait incertain et dépendant de la reprise de la demande mondiale toujours affectée par la pandémie de COVID-19.

Il anticipe une production stable en 2021 par rapport à 2020 et vise 500 millions d'euros d'économies supplémentaires cette année, après avoir réduit ses coûts de 1,1 milliard de dollars l'an dernier.

Les marges européennes de raffinage restent "fragiles", a indiqué le groupe qui anticipe néanmoins une contribution de l'aval supérieur à 5 milliards de dollars de cash-flow pour 2021.

Les ventes de liquéfié (GNL) sont quant à elles attendues en hausse de 10% cette année, tirées par la demande en Chine et en Inde.

(Benjamin Mallet et Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)