Roche: Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre tiré par les ventes de tests de COVID-19

© Reuters. ROCHE: LE CHIFFRE D'AFFAIRES DU QUATRIÈME TRIMESTRE TIRÉ PAR LES VENTES DE TESTS DE COVID-19 © Reuters. ROCHE: LE CHIFFRE D'AFFAIRES DU QUATRIÈME TRIMESTRE TIRÉ PAR LES VENTES DE TESTS DE COVID-19

ZURICH (Reuters) - Le groupe pharmaceutique suisse Roche (SIX:) a vu son chiffre d'affaires progresser au quatrième trimestre, tiré par la demande pour ses tests de dépistage du COVID-19 qui a permis de compenser la baisse de la division médicaments, dont le chiffre d'affaires a été touché par la pandémie ainsi que par l'expiration des brevets des anticancéreux.

Le chiffre d'affaires au titre du quatrième trimestre a progressé de 1% à taux de change constant pour atteindre 14,3 milliards de francs suisses (13,22 milliards de dollars).

Les ventes de produits pharmaceutiques ont chuté de 7%, à 10,2 milliards de francs, tandis que celles de la division de diagnostics, y compris celles des tests du COVID-19, ont augmenté de 28%, à 4,1 milliards de francs.

Pour l'ensemble de l'année 2020, le bénéfice net de Roche a progressé de 7%, à 15,1 milliards de francs suisses (13,96 milliards d'euros).

Le chiffre d'affaires a atteint 58,3 milliards de francs, en baisse de 5% par rapport aux 61,5 milliards de l'année précédente, pénalisé par la vigueur de la monnaie suisse.

Il ressort toutefois en hausse de 1% à taux de change constant.

Les trois principaux médicaments anticancéreux de Roche - Mabthera, Herceptin and Avastin - sont tous concurrencés par des génériques moins chers après l'expiration de leur brevet. Ils ont perdu 5,1 milliards de francs de chiffre d'affaires sur l'année.

Les ventes de diagnostics ont toutefois augmenté sur la même période, grâce au quasi-doublement du chiffre d'affaires des tests PCR utilisés dans le monde entier pour détecter les infections au COVID-19.

Pour 2021, Roche s'attend à ce que son chiffre d'affaires augmente dans une fourchette comprise entre 0% et 5% à taux de change constant, le lancement de nouveaux médicaments devant contribué à compenser la concurrence des génériques.

Le bénéfice par action devrait croître à peu près au même rythme que les ventes.

Roche prévoit de porter son dividende à 9,10 francs par action.

(John Miller; version française Diana Mandiá, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)