Morning Meeting Forex : Le rebond du dollar se dégonfle, GBP/USD, tout proche des 1,4000

Points clés de l’article :

  • Faits marquants : La série de PMI publiée aujourd’hui peut agiter les marchés
  • La devise du jour : GBP/USD, Le câble accélère au sein de sa tendance haussière

Tableau des devises-Horizon de temps : Quotidien

Biais

Résistance

Support

Commentaire

AUD/JPY

Haussier

84

80,75

RSI en surachat

AUD/USD

Neutre

0,7814

0,7565

Rejet résistance

EUR/AUD

Baissier

1,604

1,56

Test support/Obj 1,5350

EUR/CHF

Neutre

1,0877

1,0739

EUR/GBP

Baissier

0,93

0,85

Obj 0,8500

EUR/JPY

Haussier

128,3

127,5

Rebond sur droite de polarité

EUR/USD

Neutre

1,255

1,192

Résistance intermédiare 1,2170

GBP/JPY

Haussier

148,3

142,7

RSI en surachat

GBP/USD

Haussier

1,4385

1,35

Obj 1,3880 atteint, prochain 1,400

NZD/USD

Neutre

0,725

0,7

Consolidation

USD/CHF

Neutre

0,905

0,887

USD/JPY

Neutre

107

104,55

MM34 en support

Prévisions JPY
Prévisions JPY

Recommandé par Cedric Damestoy

Télécharger nos prévisions sur le Yen

Recevoir mon guide

Faits marquants : La série de PMI publiée aujourd’hui peut agiter les marchés

Le dollar américain a affiché sa plus forte baisse en 10 jours après que des données décevantes sur le marché du travail américain aient entamé l'optimisme quant à la reprise rapide du pays après la pandémie de COVID-19. L’indice dollar n’a pas pu dépasser les 90,95 et confirmer son rebond.

Le rallye du dollar américain après la publication des ventes au détail n'a pas duré car le billet vert a repris sa chute contre l’ensemble des principales devises jeudi. Cette baisse a été quelque peu surprenante étant donné la baisse des actions américaines et la hausse des rendements du Trésor à 10 ans qui coïncide généralement avec un dollar plus fort. Le 10 ans revient au-dessus des 1,3000.

Toutefois, le recul a été soutenu par les données économiques. Alors que l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie a dépassé les attentes, l'activité a ralenti par rapport au mois précédent. Les demandes d'allocations chômage ont également bondi de 793K à 861K la semaine dernière. Les permis de construire ont augmenté de 10 %, mais cette amélioration a été compensée par une baisse des mises en chantier. En fin de compte, aucun de ces rapports ne sont des données à fort impact pour le dollar mais ils ont renforcé le manque de demande pour le billet vert. Il faut ajouter le ralentissement que subit l’économie américaine à cause de la vague de froid et qui se manifestera sur les chiffres du mois de Mars.

La livre sterling s'échange à un plus haut niveau sur presque trois ans alors qu'elle a connu sa plus forte hausse en plus d'un mois, à la suite du programme de vaccination rapide de la Grande-Bretagne. La livre sterling a le plus profité de la faiblesse du dollar américain, le câble (GBP/USD) se rapproche des 1,40.

La journée sera chargée sur les marchés et le forex, avec la publication de nombreux rapports sur l’activité. Ventes au détail et PMI au Royaume Uni, PMI en Europe et aux Etats Unis. On pourra voir quel a été l’impact des confinements sur ces chiffres.

La devise du jour : GBP/USD, Le câble accélère au sein de sa tendance haussière

La livre a accéléré hier sa progression en s’appuyant sur la moyenne mobile à 13 périodes et se rapproche du seuil psychologique des 1,4000 . Techniquement la résistance se situe sur les plus hauts de 2018 à 1,4375. La tendance est bien haussière avec un alignement à la hausse des MM13 et MM34 au-dessus d’une MM200 ascendante.

Le RSI entre en zone de surachat, ce qui nous indique un marché qui se tend et qui pourrait donner lieu à une respiration avant d’atteindre la résistance technique. Ceci étant, la tendance positive serait neutralisée que dans le cas où le câble serait de retour sous la droite de polarité à 1,3760 doublée de la MM34 et complètement remise en cause sous 1,3500.

Evolution de la livre contre dollar en données quotidiennes :

Morning Meeting Forex : Le rebond du dollar se dégonfle, GBP/USD, tout proche des 1,4000

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Let's block ads! (Why?)