Morning Meeting Forex : Le dollar s’essouffle; NZD/USD, des signes de reprise haussière

Points clés de l’article :

  • Faits marquants : La hausse du dollar s’est interrompue contre l’ensemble des devises majeures
  • La devise du jour : Le kiwi pourrait reprendre son chemin vers les plus hauts de 2018

Tableau des devises-Horizon de temps : Quotidien

Biais

Résistance

Support

Commentaire

AUD/JPY

Haussier

80,95

78,8

Reprise haussière/ Test résistance

AUD/USD

Neutre

0,7814

0,7565

Reprise haussière/ Test oblique baissière

EUR/AUD

Baissier

1,604

1,56

Test support/Obj 1,5350

EUR/CHF

Neutre

1,0877

1,0739

EUR/GBP

Baissier

0,93

0,862

Obj 0,8500

EUR/JPY

Neutre

127,5

125,15

EUR/USD

Neutre

1,255

1,192

Avalement haussier/Test oblique baissière

GBP/JPY

Haussier

145

142,7

RSI en surachat

GBP/USD

Haussier

1,4385

1,35

Oblique haussière en support-Obj 1,3880

NZD/USD

Neutre

0,725

0,7

Test résistance

USD/CHF

Neutre

0,9095

0,892

USD/JPY

Neutre

105,7

103,35

Rejet résistance/Support 104,6

Prévisions JPY
Prévisions JPY

Recommandé par Cedric Damestoy

Télécharger nos prévisions sur le Yen

Recevoir mon guide

Faits marquants : La hausse du dollar s’est interrompue contre l’ensemble des devises majeures

Mardi, le dollar a presque atteint son plus bas niveau en une semaine alors que les investisseurs ont commencé à douter de l'ampleur du récent rallye, en raison des attentes d'une reprise plus rapide de la pandémie aux États-Unis qu'ailleurs.

Les investisseurs avaient fait monter le billet vert grâce à un déploiement plus rapide du vaccin américain par rapport à la plupart des autres pays, et alors que les démocrates s'apprêtaient à accélérer le plan d'aide COVID-19 de 1,9 trillion de dollars du président Joe Biden.

Cependant, les dépenses budgétaires massives, associées à la politique monétaire ultra accommodante de la Réserve fédérale, font baisser le dollar à long terme avec la hausse des déficits.

Le USD/JPY a rejeté la moyenne mobile simple à 200 jours et pourrait revenir sur 104,50. Le rapport sur les prix à la consommation est la donnée la plus importante du calendrier américain cette semaine, même si une inflation plus élevée ne fera pas bouger la Fed.

Pendant ce temps, l'EUR/USD a rebondi sur un retracement Fibonnacci de 50%, malgré une production industrielle allemande plus faible. La situation du virus s'améliore dans toute la région, y compris en Allemagne, mais le gouvernement allemand n'est pas prêt à assouplir les restrictions. Les taux de vaccination sont encore faibles et les inquiétudes concernant les variantes britannique et sud-africaine pourraient signifier que les pays de la zone euro qui ont été parmi les premiers à renforcer les restrictions en hiver pourraient être parmi les derniers à les assouplir.

Le câble (GBP/USD) reprend aussi de la hauteur. La livre profite de la la rapidité et l'efficacité avec lesquelles le gouvernement britannique vaccine ses citoyens. Au rythme actuel, il est possible de vacciner toute la population d'ici le début ou le milieu de l'été. Dans deux semaines, le Premier ministre Johnson publiera la feuille de route complète du pays pour assouplir le confinement national et l'enthousiasme qui en découle devrait maintenir la demande à un niveau élevé.

Les pays où le nombre de cas de virus est faible et où les perspectives fondamentales sont solides ont produit les devises les plus performantes de la journée. Aucun rapport économique n'a été publié par l'Australie et la Nouvelle-Zélande, mais ce sont l'AUD et la NZD qui ont été les plus performantes. Le dollar canadien a également connu une tendance à la hausse, les prix du pétrole ayant atteint leur plus haut niveau depuis un an.

La devise du jour : Le kiwi pourrait reprendre son chemin vers les plus hauts de 2018

Le kiwi donne des signes de fin de consolidation. Les cours ont en effet consolidé depuis le point haut de janvier mais sont soutenus par une oblique haussière et ont franchi les moyennes mobiles à 13 et 34 périodes. Il lui faut maintenant dépasser une résistance à 0,7250 pour mettre fin à cette phase d’évolution horizontale. Dans ce cas, le NZD/USD pourrait revenir sur 0,7315 et rejoindre la zone de résistance de 2018 entre 0,7400 et 0,7440.

Ce scénario positif serait abandonnée en cas de clôture sous l’oblique ascendante.

Evolution du NZD/USD en données quotidiennes :

Morning Meeting Forex : Le dollar s’essouffle; NZD/USD, des signes de reprise haussière

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Let's block ads! (Why?)