Morning Meeting Forex : De bonnes Nouvelles pour le dollar, EUR/USD, la correction perdure

Points clés de l’article :

  • Faits marquants : Les ventes au détail renforcent le dollar
  • La devise du jour : Pression vendeuse sur l’euro

Tableau des devises-Horizon de temps : Quotidien

Biais

Résistance

Support

Commentaire

AUD/JPY

Haussier

84

80,75

Doji + surachat

AUD/USD

Neutre

0,7814

0,7565

Rejet résistance

EUR/AUD

Baissier

1,604

1,56

Test support/Obj 1,5350

EUR/CHF

Neutre

1,0877

1,0739

EUR/GBP

Baissier

0,93

0,867

Obj 0,8500

EUR/JPY

Haussier

128,3

127,5

Retour sur droite de polarité

EUR/USD

Neutre

1,255

1,192

Résistance intermédiare 1,2170

GBP/JPY

Haussier

148,3

142,7

RSI en surachat

GBP/USD

Haussier

1,4385

1,35

Obj 1,3880 atteint, prochain 1,400

NZD/USD

Neutre

0,725

0,7

Consolidation

USD/CHF

Neutre

0,905

0,887

USD/JPY

Neutre

107

104,55

Dépassement résistance 105,75

Prévisions EUR
Prévisions EUR

Recommandé par Cedric Damestoy

Télécharger nos prévisions sur l euro

Recevoir mon guide

Faits marquants : Les ventes au détail renforcent le dollar

Le dollar américain s'est échangé à la hausse contre la plupart des principales devises mercredi, suite à de fortes ventes au détail. Les ventes au détail ont fait un bond pour la première fois en 4 mois avec une augmentation mensuelle de 5,3 %, . Le billet vert a aussi profité des perspectives économiques dévoilées par le rapport du FOMC considérablement plus fortes pour 2021 par rapport à leurs prévisions de décembre. Par ailleurs le plan Biden semble avancé et pourrait être adopté avant la mi-mars. Une série de bonnes nouvelles qui a vu le dollar s’apprécier contre toutes les devises. L’indice s’attaque à une résistance intermédiaire à 90,95. Il faut noter aussi que le 10 ans américain n’a pas pu clôturer au-dessus des 1,30 dépassé en séance. La suite de la remontée du billet vert pourrait dépendre du marché obligataire.

La monnaie la plus faible hier était l'euro. Malgré une enquête ZEW plus forte, les investisseurs s'inquiètent des rapports PMI qui seront publiés vendredi. De nombreux pays de la zone euro, y compris l'Allemagne, sont toujours en situation de stricte confinement. La semaine dernière, la chancelière Angela Merkel a déclaré que les restrictions resteraient en place au moins jusqu'au 7 mars. D'ici là, plus de trois mois se seront écoulés depuis leur introduction le 2 novembre. Les variantes du virus se répandant rapidement en Allemagne et le déploiement des vaccins étant terriblement lent, le sentiment des acteurs économiques est très faible. Si cette situation perdure, la sous-performance de l'euro le sera aussi.

La livre sterling s'est également dépréciée à la suite d'une légère amélioration des prix à la consommation et de nouveaux discours sur les taux d'intérêt négatifs. L'indice des prix a chuté de 0,2 % au mois de janvier, ce qui est moins que prévu. Avec un taux de 0,7% sur un an, l'inflation est loin de l'objectif de 2% fixé par la banque centrale, ce qui explique en partie pourquoi les taux d'intérêt négatifs sont toujours d'actualité même si les responsables de la BOE semblent privilégier la poursuite de leur programme d’achats d’actifs.

La devise du jour : Pression vendeuse sur l’euro

L’euro dollar poursuit sa correction et semble se diriger vers les plus bas de début février à 1,1952 avec une possible extension vers la droite de polarité à 1,1920 voire un retracement Fibonacci de 61,8% de la hausse de Novembre à Janvier. L’euro a en effet échoué à dépasser une oblique baissière et la résistance à 1,2170. La pression vendeuse de court terme risque donc de perdurer sous ces niveaux.

Toutefois la tendance de moyen terme reste haussière tant que la devise européenne ne casse pas les 61,8%. La moyenne mobile à 200 jours reste ascendante. En attendant de voir l’euro sortir de cette correction, une neutralité s’impose.

Evolution des cours de l’euro contre dollar en données quotidiennes :

Morning Meeting Forex : De bonnes Nouvelles pour le dollar, EUR/USD, la correction perdure

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Let's block ads! (Why?)