Le CAC 40 hésite après avoir échoué à franchir une résistance clé

© Reuters.  © Reuters.

Investing.com – Dans le cadre d’une journée teintée de vert partout dans le monde, le a été hier l’une des rares exceptions, l’indice de la bourse de Paris ayant clôturé à l’équilibre, après avoir démarré la journée par une hausse de plus de 1%. L’hésitation se poursuit ce matin avec une ouverture indécise, et une légère hausse de 0.26% au moment de la rédaction de cet article.

La principale raison de cette faiblesse semble pour l’instant être une reprise de souffle sur fond de prises de bénéfices après les hausses de 1.16% lundi et 1.86% mardi, et alors que plusieurs résistances majeures se profilent à l’horizon (un point que nous détaillerons plus bas dans cet article).

Rappelons que les attentes d'une relance supplémentaire des États-Unis ont stimulé les marchés boursiers mondiaux ces derniers temps, en particulier après que les démocrates au Congrès aient poussé une manoeuvre pour s'assurer que le plan de secours Covid du président Joe Biden de 1,9 trillion de dollars passe en grande partie sans dilution, même sans le soutien des républicains.

De plus, les investisseurs ont été rassurés par le fait que la frénésie récente dans le trading de détail, les prix des actions privilégiées par les médias sociaux comme GameStop (NYSE:GME) s'effondrant après que les courtiers en ligne, en particulier Robinhood, aient freiné les transactions.

En Europe, le marché italien pourrait à nouveau montrer la voie après que l'ancien président de la Banque Centrale Européenne, Mario Draghi, ait accepté une demande du chef de l'État italien pour tenter de former un gouvernement d'unité nationale qui combattra la pandémie et une profonde récession.

Sur le front des données économiques, les ventes au détail de la zone euro devraient connaître un rebond en décembre après la forte baisse de novembre. Elles sont attendues à 11h.

Analyse technique CAC 40 : La zone de 5600-5700 points reste un obstacle majeur

Pour en revenir aux facteurs techniques, on notera que le a tenté hier de passer au-dessus de 5600 points, avec un sommet intra-journalier à 5626 points, mais a rapidement été repoussé sous ce seuil.

Cela confirme l’importance de cette résistance. En réalité, une prise de recul sur le graphique journalier permet de constater que la zone de 5600-5700 points a bloqué de très nombreuses tentatives de hausse du CAC 40 depuis 2018.

A court terme, cette zone agit clairement comme un plafond, après avoir stoppé le rallye affiché par le cours CAC 40 entre fin octobre et fin novembre 2020.

En cas de chute, le premier support potentiel à surveiller sera le seuil de 5500 points, avant le creux du 28 janvier à 5380 et le creux du 21 décembre 2020 à 5306.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)