Les retards de livraisons de vaccins contre le COVID-19 sont inacceptables, dit Conte

© Reuters. LES RETARDS DE LIVRAISON DE VACCINS CONTRE LE COVID-19 SONT INACCEPTABLES, DIT CONTE © Reuters. LES RETARDS DE LIVRAISON DE VACCINS CONTRE LE COVID-19 SONT INACCEPTABLES, DIT CONTE

MILAN (Reuters) - Les retards dans la livraison de vaccins à l'Italie par Pfizer (NYSE:) et peut-être AstraZeneca (LON:) constituent de graves violations des accords contractuels et Rome prendra des contre-mesures, a déclaré samedi le président du Conseil italien, Giuseppe Conte.

Dans un post sur Facebook (NASDAQ:), il a déclaré que les retards causaient "d'énormes dommages" à l'Italie et à d'autres pays.

"C'est inacceptable", a-t-il ajouté.

Vendredi, AstraZeneca a prévenu que ses premières livraisons de vaccins contre le COVID-19 dans l'Union européenne seraient inférieures aux volumes convenus avec Bruxelles en raison d'un problème de production.

Selon une source, le groupe va probablement réduire ses livraisons de vaccin à l'UE d'environ 60% au premier trimestre, à 31 millions de doses.

Pfizer a de son côté annoncé le 15 janvier qu'il allait temporairement réduire sa production pour l'augmenter ensuite.

Les livraisons de vaccins de Pfizer en Italie ont diminué de 29% cette semaine et devraient baisser de 20% la semaine prochaine, avant de revenir aux niveaux convenus à partir du 1er février, a indiqué samedi Franco Locatelli, le chef du Conseil supérieur de la santé italien.

Face à ces problèmes de livraisons, l'Italie a dû réduire de plus de deux tiers le nombre de doses quotidiennes de vaccins contre le COVID-19, a-t-il indiqué.

Les vaccinations ont ralenti à 20.000-25.000 par jour par rapport aux pics de plus de 90.000 il y a environ deux semaines.

"Cette réduction appelle à repenser le déploiement du vaccin que nous avions initialement envisagé. Nous devrons examiner les choses vers la fin du mois de janvier", a déclaré Franco Locatelli.

Jusqu'à présent, 1,312 million de doses de vaccin ont été injectées en Italie, ce qui correspond à environ 70% des livraisons, et près de 40.300 personnes ont terminé le cycle de vaccination après avoir reçu la deuxième dose, a-t-il expliqué.

L'Italie a fait état samedi de 488 décès liés au nouveau coronavirus lors des dernières 24 heures, pour 13.331 nouvelles contaminations. Au total, le bilan s'élève à 85.162 morts liés au COVID-19 dans le pays, le deuxième plus touché en Europe après le Royaume-Uni.

(Valentina Za, Blandine Hénault pour la version française)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)