Hausse de GameStop, Musk soutient le Bitcoin, PIB européens - Quoi de neuf sur les marchés ce vendredi

Par Geoffrey Smith

Investing.com -- Les actions de GameStop et d'autres valeurs fortement vendues augmentent à mesure que les maisons de courtage lèvent les restrictions sur les échanges. Elon Musk donne un nouvel élan au Bitcoin ; Caterpillar , Eli Lilly et Chevron annoncent leurs résultats ; le PIB de la zone euro dépasse les attentes et le pétrole devrait terminer la semaine en stagnation. Voici ce que vous devez savoir sur les marchés financiers le vendredi 29 janvier.

1. Revanche des actions meme

Les actions meme - la poignée de titres fortement vendus qui ont été ciblés par des milliers d'opérateurs particuliers - ont toutes connu une forte hausse en préouverture, après que Robinhood et d'autres maisons de courtage ont déclaré qu'ils lèveraient les restrictions sur l'échange des actions.

Robinhood avait cessé tout achat de GameStop jeudi, tandis qu'une poignée de maisons de courtage avait fortement augmenté les exigences de marge ou limité les transactions d'options sur GameStop et autres.

À 13h20, les actions de GameStop (NYSE:) étaient en hausse de 98 %, celles d'AMC Entertainment (NYSE:) de 53 % et celles de BlackBerry Ltd (NYSE:) de 17 %. Ces trois sociétés avaient enregistré de grosses pertes jeudi après que les maisons de courtage aient restreint les échanges.

2. Musk fait grimper le cours du Bitcoin

Le a fait un bond de 16 % à 36 905 dollars à 13h20 après que Elon Musk ait ajouté le mot à sa biographie sur Twitter (NYSE:).

L'entrepreneur a tweeté à plusieurs reprises sur la monnaie numérique au cours des derniers mois, exprimant le plus souvent une fascination intellectuelle pour ce concept couvert par la prudence. Dans l'un de ses tweet, il s'est représenté comme un moine en prière luttant pour bannir la pensée de Bitcoin, dépeinte comme une tentation sexuelle.

L'écume et la spéculation étaient bien vivantes ailleurs dans l'univers crypto, avec la dernière lubie qui a plus que triplé et l' qui est revenue à son plus haut niveau historique avec un gain de près de 8 % par rapport au dollar.

3. Les actions US devraient ouvrir à la baisse ; les résultats de Chevron attendus

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir à nouveau à la baisse, car on s'attend à ce que les fonds spéculatifs soient à nouveau obligés de liquider des positions longues afin de répondre aux appels de marge sur les positions courtes qui sont à nouveau comprimées par les opérateurs particuliers.

À 13h25, les était en baisse de 0,6 %, tandis que les était en baisse de 0,7 % et les étaient en baisse de 0,9 %.

Les calendriers des résultats et de l'économie sont à nouveau chargés, Eli Lilly (NYSE:) et Caterpillar (NYSE:) affichant déjà des résultats supérieurs aux attentes. Chevron (NYSE:), Honeywell (NYSE:, Charter Communications (NASDAQ:) et Colgate-Palmolive (NYSE:) doivent tous faire état de leurs résultats dans le courant de la journée.

En ce qui concerne les données, l'accent sera mis sur les données et les de décembre à 14h30, tandis que l'enquête doit être publiée à 16h00.

4. Les États de la zone euro publient des données de PIB supérieures aux attentes

L'économie de la zone euro pourrait avoir moins reculé que prévu au quatrième trimestre, selon les communiqués de certains de ses grands Etats membres vendredi.

Le produit intérieur brut de l'Allemagne a augmenté de 0,1 % au cours du trimestre, un peu mieux que la stagnation implicite dans l'estimation précédente du pays pour 2020 dans son ensemble. Le a baissé de 1,3 %, bien moins que la baisse de 4 % attendue, tandis que le a en fait augmenté de 0,6 %, défiant les attentes générales de contraction. Le PIB autrichien a été conforme aux attentes, la perturbation de la saison de ski ayant entraîné une baisse de 4,3 %.

Le nombre de chômeurs allemands a également été une bonne surprise en janvier, avec une baisse de 41 000.

5. Le pétrole se maintient, anticipant la baisse saoudienne

Les prix du pétrole brut devraient finir la semaine à peu près là où ils l'ont commencée, les principaux indices de référence ayant augmenté en prévision d'une réduction de la production saoudienne à partir du mois prochain.

L'Arabie Saoudite s'est engagée à réduire sa production d'un million de barils par jour pendant les deux prochains mois. Mais, après avoir fortement augmenté ses prix de vente officiels pour février, elle devrait les réduire pour mars, selon un rapport de Reuters.

À 13h35, les contrats à terme sur le avaient augmenté de 0,6 % à 52,62 dollars le baril, tandis que le avait augmenté de 0,9 % à 55,61 dollars le baril.

Baker Hughes publiera plus tard son dernier décompte hebdomadaire des plateformes, tandis que la CFTC publiera des chiffres hebdomadaires sur les engagements nets des traders.

Let's block ads! (Why?)