France-Arrêt des primo-injections dans trois régions en raison de la pénurie de vaccins

© Reuters.  © Reuters.

par Caroline Pailliez et Matthias Blamont

PARIS (Reuters) - Les Agences régionales de santé (ARS) d'Île-de-France, des Hauts-de-France et de Bourgogne-Franche-Comté, ont annoncé tour à tour jeudi qu'aucune primo-injection ne serait désormais effectuée dans les établissements de santé, compte-tenu de la difficulté d'approvisionnement des vaccins contre le COVID-19.

Aucune dose de vaccin ne sera délivrée aux établissements de santé à compter du 2 février, "compte tenu de la situation extrêmement tendue sur les doses de vaccins, et la nécessité de garantir la deuxième injection pour les personnes déjà vaccinées", a précisé l'ARS d'Île-de-France dans un message envoyé aux acteurs de santé que Reuters a pu consulter jeudi.

Seules les deuxièmes injections seront ainsi livrées.

Un peu plus tôt, l'ARS des Hauts-de-France avait annoncé le report des rendez-vous prévus pour une première injection, afin de "garantir l’administration de la seconde injection pour toutes les personnes ayant déjà reçu la première dose en janvier".

Elle a néanmoins précisé que ces rendez-vous seraient reprogrammés à partir de la deuxième semaine de mars.

L'Autorité régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté a donné les mêmes directives dans la journée.

Le ministère de la Santé n'a pas fait de commentaire sur ces informations.

Après Pfizer (NYSE:), qui a annoncé le 15 janvier une réduction temporaire de sa production, AstraZeneca (LON:) a informé vendredi dernier l'Union Européenne que ses livraisons seraient inférieures aux volumes convenus avec Bruxelles en raison d'un problème de production, forçant les pays de l'UE à réévaluer leur campagne de vaccination.

(Caroline Pailliez, avec la contribution de Matthias Blamont et de Nicolas Delame, édité par Jean-Michel Bélot)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)