Coronavirus: L'UE veut boucler les discussions préliminaires avec Valneva cette semaine

© Reuters. CORONAVIRUS: L'UE VEUT BOUCLER LES DISCUSSIONS PRÉLIMINAIRES AVEC VALNEVA CETTE SEMAINE © Reuters. CORONAVIRUS: L'UE VEUT BOUCLER LES DISCUSSIONS PRÉLIMINAIRES AVEC VALNEVA CETTE SEMAINE

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne prévoit de boucler cette semaine les discussions préliminaires entamées avec le laboratoire Valneva (PA:) en vue d'une précommande de son candidat vaccin contre le COVID-19, a déclaré mardi aux parlementaires la négociatrice en chef de l'UE sur le dossier, Sandra Gallina.

"Nous avons l'intention de lancer cette semaine une procédure d'appel d'offres pour Valneva", a-t-elle déclaré lors d'une audition au Parlement européen, confirmant ainsi une information rapportée lundi par Reuters.

Dans un communiqué, Valneva confirme être en discussions avancées avec la Commission européenne pour fournir au bloc jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin VLA2001.

Ce vaccin est entré en étude clinique de Phase 1/2 en décembre et Valneva prévoit de publier les premières données d’innocuité et d’immunogénicité en avril.

La société française de biotechnologie prévoit de recevoir une autorisation initiale de mise sur le marché de son vaccin au second semestre de l'année.

A la Bourse de Paris, la cotation de l'action Valneva était toujours suspendue.

Selon Sandra Gallina, l'exécutif européen négocie par ailleurs la conclusion d'un accord d'approvisionnement avec le laboratoire Novavax.

"Nous espérons acheter des doses de Novavax", a-t-elle dit. Les discussions préliminaires en vue d'une commande de jusqu'à 200 millions de doses au laboratoire américain se sont achevées le 17 décembre.

La Commission européenne coordonne les discussions de l'UE avec les fabricants de vaccins et a déjà réservé près de 2,3 milliards de doses de candidats vaccins auprès de Pfizer-BioNTech, Moderna, Johnson & Johnson (NYSE:), AstraZeneca (LON:), Sanofi (PA:), GSK et CureVac.

A ce jour, seuls les vaccins du duo Pfizer-BioNTech et ceux de Moderna ont été homologués dans l'UE. L'agence européenne des médicaments (EMA) doit émettre son avis sur le vaccin contre le COVID-19 d'AstraZeneca d'ici le 29 janvier.

(Francesco Guarascio; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)