Bouygues Telecom prévoit d'importants investissements pour étayer ses ambitions pour 2026

© Reuters.  © Reuters.

PARIS (Reuters) - Bouygues (PA:) Telecom déclare vendredi ambitionner d'ici 2026 de devenir le deuxième acteur de la téléphonie mobile en France et de jouer un rôle "majeur" dans la fibre, ce qui va passer par d'importants investissements dans ses infrastructures de téléphonie fixe et mobile.

La filiale du conglomérat Bouygues affichait 12,3 millions d'abonnés mobiles à fin septembre, derrière Orange et ses 22,5 millions d'abonnés et SFR (PA:) (14,6 millions).

Pour faire croître sa base client, l'opérateur télécoms prévoit d'accélérer le déploiement de son infrastructure FTTH pour la fibre et 5G pour le mobile, ce qui va se traduire par des investissements bruts annuels d'environ 1,5 milliard d'euros entre 2021 et 2025 et environ 1,4 milliard d'euros en 2026, à comparer à une prévision de 1,25 milliard pour 2020.

Ces investissements vont peser sur la marge d'Ebitda après loyer (Ebitdal) qui devrait rester stable jusqu'en 2023 par rapport au niveau de 2020, autour de 31%, a prévenu Bouygues Telecom dans un communiqué publié à l'occasion d'une journée investisseurs.

La marge d'Ebitdal devrait ensuite s'élever à environ 35% en 2026 avec la croissance de la base client et les économies d'échelle générées par l'intégration de la société Euro-Information Telecom (EIT), qui chapeaute les opérateurs virtuels (MVNO) NRJ Mobile, Auchan Télécom, Cdiscount Mobile, CIC Mobile et Crédit Mutuel Mobile.

Bouygues Telecom se fixe aussi un objectif de chiffre d'affaires supérieur à sept milliards d'euros en 2026 dans sa branche de services, contre six milliards en 2019. Il prévoit également pour le même horizon un Ebitdal de 2,5 milliards d'euros après 1,4 milliard en 2019.

A la Bourse de Paris, l'action Bouygues a d'abord reculé jusqu'à 3,7% avant d'effacer son repli. A 10h31, elle était quasiment stable (+0,02)% à 35,28 euros, alors que l' cédait quelque 0,6%.

"Si le message sur le chiffre d'affaires dans les services à long terme est sans aucun doute très positif, nous pensons que la réaction de marché à court terme devrait se concentrer sur les messages décevants à court terme sur la marge d'Ebitda et l'intensité capitalistique", ont déclaré dans une note les analyste de JPMorgan (NYSE:).

"Ce sont des objectifs très ambitieux mais avec des investissements élevés", ont observé pour leur part les analystes de Credit Suisse.

(Blandine Hénault, avec Mathieu Rosemain, édité par Nicolas Delame)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)