3 dossiers clés à surveiller sur les marchés financiers ce mardi 12 janvier 2021

Par Liz Moyer 

Investing.com - Les actions ont rendu une partie de leurs gains de la semaine dernière lundi lors d'une séance de négociation en sourdine, le Congrès ayant introduit un article de destitution accusant le président Donald Trump d'"incitation à l'insurrection".

Les tensions politiques ont débordé sur cette semaine, alors qu'il ne reste que neuf jours à la présidence de Trump, les législateurs essayant de trouver un moyen de le démettre de ses fonctions plus tôt que prévu.

Le président élu Joe Biden héritera de certaines des retombées du dernier scandale Trump, tout en devant également maîtriser une pandémie croissante dans les premières semaines de son administration. La distribution des vaccins est restée une source de frustration.

Joe Biden veut également mettre en place un plan de relance qui donnera plus d'argent aux ménages et aidera à soulager les gouvernements locaux et d'État. La pression sur le front de la relance intervient après que le rapport sur l'emploi du mois dernier ait été bien pire que prévu.

Voici trois éléments qui pourraient affecter les marchés demain :

1. Beaucoup de discours de la Fed

Cinq responsables de la Réserve fédérale devraient s'exprimer mardi sur différents sujets, à commencer par l'intervention du président de la Fed d'Atlanta, Raphael Bostic, à 14h. Bostic est censé parler du racisme et de l'économie, selon un avis.

Mais les investisseurs pourraient raisonnablement s'attendre à ce que certains, voire tous les responsables de la Fed, parlent de l'économie. La reprise aux Etats-Unis ne se fera pas à pleine vapeur tant que les vaccins ne seront pas distribués assez largement pour mettre fin à la pandémie, a déclaré Bostic dans un discours lundi.

"Au fond, il s'agit d'abord d'une crise de santé publique. Toutes les retombées économiques ont été fonction de la façon dont nous avons répondu à la crise de santé publique", a déclaré M. Bostic, comme l'a rapporté Reuters. "Tant que cela ne sera pas réglé, l'économie va se dérouler plus lentement."

Intervention également prévue mardi : Lael Brainard, Robert Kaplan et Loretta Mester.

2. Une fenêtre sur l'embauche

Les données sur les pour le mois de novembre doivent être publiées à 15h. Le nombre était de 6,6 millions pour le mois précédent.

L'enquête sur les offres d'emploi et le roulement de la main-d'œuvre donne un aperçu de ce qui se passe sur le marché du travail en matière d'embauche.

3. Le peut-il continuer à grimper ?

L'enquête hebdomadaire de l'industrie sur les donnerait une autre indication sur l'orientation des prix du pétrole. .

Le rapport de la semaine dernière indiquait un prélèvement de 1,66 million de barils la semaine précédente. Les prix du pétrole ont augmenté - plus de 50 dollars le baril pour la première fois depuis le début de la pandémie. La semaine dernière, l'Arabie Saoudite a accepté de réduire sa production d'un million de barils par jour en février et mars pour aider à stabiliser les prix.

Let's block ads! (Why?)