Morning Meeting Forex : La star du jour : l’euro, NZD/USD : Le kiwi, l’autre devise forte du moment

Points clés de l’article :

  • Contexte général : Les raisons de la hausse de l’euro
  • La devise du jour : NZD/USD : La hausse se poursuit

Tableau des devises-Horizon de temps : Quotidien

Biais

Résistance

Support

Commentaire

AUD/JPY

Haussier

77,1

75,4

Nouveau test résistance

AUD/USD

Haussier

0,7414

0,7225

Stagne sous la résistance

EUR/AUD

Neutre

1,6345

1,607

Large consolidation horizontale

EUR/CHF

Neutre

1,0877

1,0782

Nouveau test résistance

EUR/GBP

Neutre

0,899

0,8865

Test oblique baissière

EUR/JPY

Haussier

127,1

125,15

Franchissement résistance 125,15

EUR/USD

Haussier

1,255

1,1925

Accélération haussièrer

GBP/JPY

Haussier

140,3

137,2

Test résistance

GBP/USD

Haussier

1,35

1,3285

MM13 en soutien

NZD/USD

Haussier

0,7075

MM13

Test résistance

USD/CHF

Baissier

0,92

0,8985

Test support

USD/JPY

Baissier

104,75

103,2

Sous une oblique baissière

Prévisions EUR
Prévisions EUR

Recommandé par Cedric Damestoy

Télécharger nos prévisions sur l’euro

Recevoir mon guide

Contexte général : Les raisons de la hausse de l’euro

L'EUR/USD s'est envolé à un plus haut de 2 ans et demi, suite aux commentaires de la BCE, ainsi qu'aux données économiques de la zone euro et a franchi la résistance à 1,2010 contre dollar et 125,15 contre yen. L'USD/JPY a enregistré des gains modérés, la vigueur des marchés boursiers mondiaux ayant freiné la demande de valeurs refuges comme le yen.

Les commentaires accommodants mardi du président de la Fed, Powell, ont pesé sur le dollar lorsqu'il a déclaré que la Fed continuerait à fournir un soutien très fort, et qu'il est prématuré de retirer le soutien à l'économie. Les commentaires de M. Powell indiquent que la Fed ne sera pas pressée de retirer ses mesures de relance.

Mardi, l'EUR/USD a atteint un plus haut niveau sur 2 ans et demi. Les commentaires Hawkish de M Schnabel, membre du directoire de la BCE, ont donné un coup de fouet à l'EUR/USD lorsqu'il a déclaré que la BCE devrait maintenir les conditions financières aux niveaux actuels pendant le reste de la crise Covid plutôt que d'annoncer un plan de relance. Les rendements des obligations allemandes ont augmenté à 0,52% suite aux commentaires de M. Schnabel, qui ont été positifs pour l'EUR/USD.

La force des données économiques de la zone euro mardi a également soutenu les gains de l'euro après que l'indice PMI manufacturier Nov Markit de la zone euro ait été révisé à la hausse de +0,2 à 53,8 contre 53,6 précédemment. De plus, le chômage en novembre en Allemagne a chuté de manière inattendue de -39 000, montrant un marché du travail plus fort que les attentes de +8 000

Par ailleurs, la deuxième vague de Covid ralentit en Europe alors qu’elle reste soutenue aux Etats Unis et la hausse des marchés boursiers est favorable aux devises dites à risque comme l’euro.

La devise du jour : NZD/USD : La hausse se poursuit

Le kiwi affiche une tendance haussière forte. Depuis le franchissement de la résistance à 0,6790 et de la moyenne mobile à 200 périodes, la devise néozélandaise progresse inexorablement et dépasse maintenant une nouvelle résistance à 0,7060. Les moyennes mobiles à 13 et 34 jours sont haussières et les cours peuvent rejoindre les plus hauts de 2018 à 0,7400. Ce scénario positif serait invalidé en cas de retour sous les 0,6790.

Evolution du NZD/USD en données hebdomadaires :

Morning Meeting Forex : La star du jour : l’euro, NZD/USD : Le kiwi, l’autre devise forte du moment

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Let's block ads! (Why?)