Le CAC 40 poursuit sa consolidation, reprise de souffle ou prélude d'un retournement?

© Reuters.  © Reuters.

Investing.com – Après avoir de justesse terminé la journée d’hier en hausse, avec un gain de 0.03%, le continue de consolider ce jeudi, affichant un faible recul au moment de la rédaction de cet article.

Les marchés boursiers européens dans l’ensemble font une pause dans l'attente d'autres nouvelles concernant l'approbation du vaccin Covid-19 et les négociations commerciales de Brexit.

Les marchés boursiers mondiaux, et ceux d'Europe ne font pas exception à la règle, ont intégré la perspective de voir les vaccins pour combattre le virus Covid-19 rapidement arriver, ce qui ramènera les économies mondiales à une certaine forme de normalité.

Mercredi, le Royaume-Uni est devenu le premier pays à accorder une autorisation d'urgence pour le vaccin Pfizer-BioNTech. Les États-Unis et l'Europe devraient suivre sous peu, tandis que les fabricants de médicaments Moderna Inc (NASDAQ:) et AstraZeneca PLC (LON:) devraient également proposer prochainement leurs vaccins pour approbation.

Des nouvelles économiques positives ont été annoncées plus tôt dans la journée, puisque l'indice des directeurs d'achat des services de Caixin pour novembre a atteint 57,8, battant les attentes et montrant que l'économie chinoise est en bonne voie de reprise.

Les chiffres européens équivalents sont attendus plus tard dans la session, mais il est peu probable qu'ils soient aussi optimistes étant donné les restrictions mises en place sur une grande partie du continent pour lutter contre la dernière vague du virus. Des statistiques décevantes pourraient peser sur le , et l’Euro.

Les négociations sur les futures relations commerciales entre le Royaume-Uni et l'Union européenne après la fin de la période de transition post-Brexit, le 31 décembre, pourraient également être une source de préoccupation.

La France a averti mercredi qu'elle pourrait opposer son veto à un accord commercial entre les deux parties si elle n'en aimait pas les termes, ce qui pourrait signifier que les échanges commerciaux avec le Royaume-Uni l'année prochaine seraient soumis à des droits de douane et des quotas.

En ce qui concerne l’actualité des sociétés, Orange SA (PA:) a annoncé mercredi soir son intention de lancer une offre publique d'achat sur sa filiale belge Orange Belgium, évaluée à 1,3 milliard d'euros (1,57 milliard de dollars). Le titre s'affiche en baisse de 0.33% dans les premiers échanges ce jeudi.

Enfin, d’un point de vue graphique, on rappellera qu’une importante résistance de long terme se trouve dans la zone de 5600-5700 points, une zone qui a stoppé de nombreuses fois les hausses du CAC 40 depuis début 2018.

Tant que le CAC 40 ne sera pas retourné au-dessus de ce seuil, le chemin de moindre résistance restera la baisse.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)