L'accord en vue sur l'après-Brexit porte les Bourses européennes

© Reuters. LES BOURSES EUROPÉENNES MONTENT EN DÉBUT DE SÉANCE © Reuters. LES BOURSES EUROPÉENNES MONTENT EN DÉBUT DE SÉANCE

par Patrick Vignal

PARIS (Reuters) - L'accord en vue entre Londres et Bruxelles sur leurs relations commerciales après le Brexit porte jeudi les Bourses européennes qui progressent modérément dans les premiers échanges d'une séance écourtée à la veille de Noël.

À Paris, l' prend 0,08% à 5.532,22 et à Londres, le gagne 0,19%.

L'indice de la zone euro progresse de 0,11%, le de 0,21% et le de 0,15%.

Paris fermera ses portes à 13h00 GMT et Londres une demi-heure plus tard. Francfort restera fermée.

L'Union européenne et le Royaume-Uni sont sur le point de conclure un accord sur leurs relations commerciales post-Brexit, éloignant ainsi la perspective d'un divorce chaotique au terme d'un feuilleton qui a porté un rude coup au projet d'unité européenne né sur les ruines de la Deuxième Guerre mondiale.

Un désaccord de dernière minute sur la question de la pêche retarde la conclusion d'un accord mais une annonce est tout de même attendue dans la journée, a déclaré jeudi le ministre irlandais des Affaires étrangères.

Si la signature d'un accord permettra d'éviter le pire scénario - une rupture désordonnée -, le Royaume-Uni s'avance vers une relation avec son principal partenaire commercial plus distante que les observateurs ne l'imaginaient au moment du référendum de 2016, lors duquel les Britanniques se sont prononcés en faveur d'une sortie de l'UE.

L'imminence d'un accord éclipse la menace faite mardi par Donald Trump de ne pas signer l'accord sur un plan de soutien budgétaire de près de 900 milliards de dollars à l'économie américaine, à laquelle les marchés ont réagi sans paniquer, tablant sur une signature à la dernière minute.

VALEURS EN EUROPE

La plupart des indices sectoriels européens sont dans le vert en début de séance avec un progression marquée pour les banques, dont l'indice Stoxx prend 1,11%.

La plus forte hausse du CAC 40 est pour Société générale (PA:), qui gagne 1,78%.

Toujours à Paris, Carmat s'envole de 28,39% après avoir obtenu la certification de la Commission européenne pour son coeur artificiel.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a fini en hausse, portée par l'espoir d'une reprise économique avec le lancement des vaccins contre le coronavirus et l'annonce à venir du plan de croissance verte du Premier ministre japonais Yoshihide Suga. L'indice a gagné 0,54% à 26.668,35 points, tout près d'un pic de 30 ans à 26.905 points atteint mercredi, et le , plus large, a pris 0,50% à 1.774,01 points.

L'indice CSI 300 des grandes capitalisations de Chine continentale a cédé 0,1%.

A Hong Kong, où l'indice Hang Seng a pris 0,2%, l'action Alibaba (NYSE:) a chuté de plus de 8% après l'annonce par les autorités chinoises de l'ouverture d'une enquête contre le géant du commerce en ligne pour des pratiques monopolistiques présumées.

A WALL STREET

Le et le ont clôturé mercredi en hausse, Wall Street saluant la baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage et ignorant la menace du président américain de ne pas signer le plan de relance.

L'indice Dow Jones a gagné 0,38% à 30.129,83 points et le S&P-500, plus large, a pris 0,07%, à 3.690,01 points. Le a reculé pour sa part de 0,29% à 12.771,11 points.

Les valeurs cycliques, très pénalisées par les mesures de confinement et qui devraient le plus bénéficier d'une amélioration de la conjoncture, ont enregistré les plus fortes progressions.

Aux valeurs individuelles, Pfizer (NYSE:) a pris près de 2% après avoir annoncé qu'il allait fournir aux autorités américaines 100 millions de doses supplémentaires de son vaccin contre le COVID-19 d'ici à juillet prochain.

Les contrats à terme signalent pour l'instant une ouverture en hausse modérée pour une séance écourtée qui s'achèvera à 18h00 GMT.

CHANGES/TAUX

Le billet perd 0,2% face à un panier de devises de référence, ce qui permet à l'euro de repasser au-dessus de 1,22 dollar.

Le rendement des perd un peu de terrain dans les échanges en Asie, autour de 0,95%.

PÉTROLE

Les contrats de référence sur le pétrole sont orientés à la hausse, portés par l'annonce d'une baisse des stocks de brut et d'essence aux Etats-Unis et par l'imminence d'un accord sur l'après-Brexit.

Le prend 0,61% à 51,51 dollars le baril et le (West Texas Intermediate, WTI), gagne 0,54% à 48,38 dollars.

(Edité par Jean-Michel Bélot)

Let's block ads! (Why?)