EUR/USD corrige mais conserve un profil haussier, objectif 1.25 à court terme ?

Investing.com – Après un sommet à 1.2175 vendredi dernier, au plus haut depuis fin avril 2018, la paire s’affiche en baisse en ce début de semaine, testant actuellement le support psychologique de 1.21.

Cependant, avec un gain de 400 pips environ depuis qu’elle a pris appui sur la zone psychologique de 1.16 début novembre, la paire EUR/USD conserve une tendance globale nettement positive, ce qui restera le cas tant qu’elle se maintient au-dessus du seuil de 1.20.

Or, cette force de l’Euro permet d’envisager les prochains objectifs, et de nombreux analystes forex évoquent la cible de 1.25, et le fait que peu de résistances majeures se trouvent sur le chemin de l’Euro pour y parvenir.

"Il y a peu de résistance technique avant les sommets atteints au début de 2018", a déclaré Lee Hardman, un stratège de MUFG à Londres, qui prévoit que la monnaie unique pourrait atteindre 1,25 dollar à court terme.

Le gain de 8,4 % de l'euro par rapport au dollar cette année devrait être le plus important depuis 2007, après un bond de plus de 14 % en 2017.

Rappelons que le hausse de l’EUR/USD a réellement démarré cette année lorsque les réponses rapides des gouvernements européens à la propagation du coronavirus, les programmes de relance sans précédent et un plan de sauvetage comprenant la vente d'obligations communes ont renforcé l'attrait de la monnaie unique et rassuré les investisseurs.

Mais la hausse de l’EUR/USD doit également beaucoup à la baisse du Dollar, qui a été fuit ces dernières semaines, face aux nouvelles positives sur le vaccin covid-19, qui a réduit l’attrait des valeurs refuges, et plus récemment par le rapport NFP sur les créations d’emplois US de vendredi dernier, qui a largement déçu.

L'euro est toutefois également soumis à plusieurs risques baissiers. Les dernières données montrent que la zone euro pourrait connaître une nouvelle contraction en raison des récents blocages. Cela pourrait inciter la Banque Centrale Européenne à réduire les taux d'intérêt, ce qui pèserait sur la monnaie unique.

A ce propos, les investisseurs surveilleront de près jeudi la réunion de la banque centrale, et ses éventuelles décisions, ce qui constituera le prochaine catalyseurs clé de l’évolution de la paire EUR/USD.

Let's block ads! (Why?)