Des militants réclament l'arrêt du développement d'Amazon en France

© Reuters. DES MILITANTS RÉCLAMENT L'ARRÊT DU DÉVELOPPEMENT D'AMAZON EN FRANCE © Reuters. DES MILITANTS RÉCLAMENT L'ARRÊT DU DÉVELOPPEMENT D'AMAZON EN FRANCE

PARIS (Reuters) - Des militants des Amis de la Terre, de ANV-COP 21 et d'Attac ont manifesté vendredi devant le ministère de l'Economie et des Finances pour réclamer un moratoire sur les projets de développement du géant du e-commerce Amazon (NASDAQ:) en France, qu'ils accusent de détruire les petits commerces.

Une banderole "Changement de propriétaire" a été installée sur la devanture du ministère. Les militants avaient également disposé devant l'entrée du bâtiment public des cartons portant le logo d'Amazon de manière à reproduire, selon l'un des participants, la construction d'un petit entrepôt.

Selon la porte-parole des Amis de la Terre, Alma Dufour, le e-commerce a détruit en France plus de 81.000 emplois entre 2008 et 2019, soit autant qu'en Allemagne, et 46.000 emplois en Espagne. Amazon, "c'est une machine à broyer les petits commerces", a-t-elle dit lors d'une prise de parole.

Les militants dénoncent l'ambiguïté du gouvernement sur ce sujet, qui vient, selon eux, "soutenir l'implantation massive d'Amazon depuis des mois avec 14 projets autorisés en moins d'un an et en même temps dire aux Français de ne pas acheter dans cette entreprise" pour les fêtes de Noël.

"Il y a un problème majeur de cohérence", dit Alma Dufour.

Attac estime pour sa part que le géant du e-commerce "échappe à l'impôt sur les sociétés en délocalisant ses bénéfices au Luxembourg", ce qui entraîne une concurrence déloyale vis-à-vis des commerçants traditionnels.

"Si le gouvernement ne prend pas ses responsabilités, (...) on sera là à chaque projet", a ajouté Alma Dufour. "On les fera tous tomber un par un."

(Noémie Olive, avec Caroline Pailliez, édité par Blandine Hénault)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)