3 dossiers susceptibles d'influencer les bourses et autres marchés ce mardi 1er déc.

Par Liz Moyer 

Investing.com -- Bien qu'il ait chuté lundi pour le dernier jour du mois, l'indice a enregistré sa meilleure progression mensuelle depuis 1987, grâce à la montée en flèche de grandes marques telles que Boeing Co (NYSE:), Chevron Corp (NYSE:) et JPMorgan Chase & Co (NYSE:).

Le nombre croissant de nouvelles infections au Covid-19, qui menace de déboucher un nouvel ensemble de restrictions commerciales au moment même où la saison des achats de Noël s'amorce, pèsera sur les marchés. La mauvaise nouvelle est contrebalancée par l'optimisme qu'un vaccin n'est pas loin.

Néanmoins, les actions du secteur des voyages et des loisirs ne devraient pas se redresser tant que la vie n'aura pas retrouvé un niveau d'activité plus normal. JetBlue Airways Corp (NASDAQ:JBLU), par exemple, a chuté lundi après avoir prévu des tendances de revenus plus mauvaises que prévues pour le quatrième trimestre.

Certaines actions ont bénéficié des tendances du travail à domicile, et deux d'entre elles ont enregistré des bénéfices cette semaine. Mardi sera également l’occasion de la publication de données sur les ventes de voitures et de camions, qui ont augmenté car les gens cherchent à remplacer leurs moyens de transport public par des options plus adaptées à la pandémie.

Voici trois éléments qui pourraient affecter les marchés aujourd’huin :

1. Résultats trimestriels de Salesforce

Salesforce.com Inc (NYSE:) annoncera ses bénéfices après la clôture de la bourse mardi, le jour même où la société devrait dévoiler un accord pour acheter l'application de messagerie de bureau Slack Technologies Inc (NYSE:). Les actions de Slack ont grimpé en flèche avant l'annonce de la nouvelle, faisant monter sa valeur marchande à plus de 20 milliards de dollars.

Salesforce devrait réaliser un bénéfice par action de 74 cents sur un chiffre d'affaires de 5,25 milliards de dollars.

2. Zoom Video dépasse les attentes, et ses actions pourraient s'envoler mardi

Zoom Video Communications Inc (NASDAQ:), qui a publié ses résultats hier après la cloche de clôture, est largement considéré comme un bénéficiaire des confinements liés à la pandémie qui ont forcé les étudiants et les travailleurs à communiquer par vidéo plutôt que de se réunir en personne. Les vacances de Thanksgiving de la semaine dernière aux États-Unis ont également présenté une nouvelle facette de la vie quotidienne dans les foyers américains : l'appel familial Zoom. Cela pourrait bien changer une fois qu'un vaccin aura été administré à la grande majorité de la population, mais cela n’interviendra sans doute que dans quelques mois.

Le bénéfice de 99 cents par action a dépassé les attentes des analystes suivis par Investing.com, qui prévoyaient 76 cents sur des recettes de 693,4 millions de dollars.

3. Les ventes de véhicules montrent une ruée vers des options de déplacement adaptées à la pandémie

Cette année, les gens ont afflué chez les concessionnaires de voitures d'occasion pour acheter un véhicule qui leur évitera de prendre les transports publics, même si les gens ne se rendent pas autant en voiture aux bureaux et aux écoles, du moins pas maintenant. Cela a été bénéfique pour les actions des concessionnaires en ligne tels que CarMax Inc (NYSE:) et Carvana Co (NYSE:).

Tard mardi, les données sur les ventes d'automobiles et de camions seront publiées. Les chiffres seront communiqués en même temps que le total des ventes de véhicules à 21h. Le consensus prévoit 16,2 millions de véhicules vendus en octobre, contre 15,7 millions en septembre.

Let's block ads! (Why?)