20 actions autres que Tesla et Nio pour miser sur le boom des véhicules électriques

© Reuters.  © Reuters.

Par Mauro Speranza 

Investing.com - De nombreux analystes se demandent si la révolution des véhicules électriques est concrète ou si nous sommes confrontés à une "mode passagère", tant en termes de changements réels que de performances boursières des sociétés concernée.

À en juger par les résultats de certaines des plus importantes entreprises du secteur, l'impression d'une "révolution" est toujours présente.

Si l'on considère les performances boursières et les résultats des entreprises Tesla, Nio et General Motors, il ne fait aucun doute que la situation est favorable, mais il existe d'autres entreprises du secteur sur lesquelles il faut se concentrer si l'on pense qu'il est trop tard pour investir dans ces trois "mousquetaires" qui montrent la voie.

En outre, aux États-Unis, le président élu Joe Biden a déclaré qu'il était favorable à la poursuite du renforcement des normes de consommation de carburant pour les véhicules à combustion interne (ICE). La pression croissante exercée par les gouvernements du monde entier sur les constructeurs de véhicules à moteur à combustion interne, ainsi que les incitations fiscales en faveur des véhicules électriques, montrent une volonté de se concentrer sur le secteur électrique, même si la transition aux États-Unis est longue.

Tesla, Nio et General Motors

Il y a quelques années, il semblait impossible pour Tesla de produire et de vendre un demi-million de voitures par an. Pourtant, l'objectif se rapproche de plus en plus après que la société d'Elon Musk ait produit 145 036 véhicules électriques et en ait livré 139 593 au troisième trimestre 2020.

Cette année, les actions de Tesla Inc (NASDAQ:) ont augmenté de 600%, dépassant largement les estimations des analystes et les objectifs de prix. Sur les 36 analystes sell-side interrogés par FactSet, seuls 13 notent les actions "achetées" ou l'équivalent.

L'objectif de prix consensuel de 396,40 $ est inférieur de 32 % au cours de clôture de l'action, qui était de 584,76 $ le 1er décembre. Les actions sont échangées à 162 fois l'estimation consensuelle des bénéfices pour les 12 prochains mois. Bien entendu, l'horizon de 12 mois des analystes pour les objectifs de prix peut être considéré comme trop court par les investisseurs à long terme.

Notons que ces moyennes ne tiennent pas compte de la nouvelle recommandation de Goldman Sachs (NYSE:) avec un objectif de 780$ émise hier soir.

Le titre a clôturé hier à 568 dollars, mais le pré-marché d'aujourd'hui semble déjà faire approcher les actions de 600 dollars, justement en partie grâce à cet avis positif de GS.

Nio (NYSE:) a clôturé hier à 47,98 $, soit une hausse de plus de 10 fois cette année, mais une baisse d'environ 10 % par rapport à la semaine précédente. Sur les 13 analystes qui couvrent Nio, neuf évaluent les actions à l'achat, mais l'objectif de prix du consensus est baissier : 42,25 dollars. Il n'y a pas de ratio prix/bénéfices pour Nio, car la société devrait continuer à fonctionner à perte pour l’instant.

General Motors Company (NYSE:) prévoit que 30 modèles entièrement électriques seront disponibles d'ici 2025, et que 40 % de ses véhicules disponibles aux États-Unis seront électriques d'ici la fin de cette année-là.

Les actions GM ont augmenté de 22 % d'année en année jusqu'au 2 décembre, mais n'ont été échangées que 6,7 fois les gains estimés par le consensus pour les 12 prochains mois. Il s'agit d'un ratio C/B très faible pour une entreprise disposant d'une forte marge brute d'autofinancement et qui est si engagée dans un secteur de haute technologie à croissance rapide. En comparaison, le ratio C/B à terme du SPX, +0,17% est de 22,3, selon FactSet.

Sur les 17 analystes interrogés par FactSet couvrant GM, 14 évaluent les actions comme un achat ou équivalent, et l'objectif de prix consensuel implique une augmentation de 10 % au cours des 12 prochains mois.

Les 20 sociétés de voitures électriques recommandées par MarketWatch

Se basant sur les données de FactSet, MarketWatch, a recommandé hier de se tourner vers d'autres fabricants de véhicules électriques, car de nouveaux acteurs pourraient émerger dans le secteur à mesure que celui-ci s'établira sur le marché.

La liste comprend 20 titres, qui sont liés à l'industrie des voitures électriques sans forcément être des "pure players", couverts par au moins 10 analystes, et qui affichent au moins deux tiers de notation "achat" ou équivalente, avec le potentiel de hausse moyen le plus intéressant pour les 12 prochains mois.

  • Honda Motor Co Ltd (T:)
  • Iljin Materials (KS:)
  • Hyundai Motor (KS:)
  • Hyundai Mobis (KS:)
  • Honda Motor Co Ltd ADR (NYSE:)
  • Ballard Power Systems Inc (NASDAQ:)
  • Baidu Inc (NASDAQ:)
  • KIA Motors (KS:)
  • Samsung Electronics Co Ltd (KS:)
  • Volkswagen AG (DE:)
  • LG Chem Ltd (KS:)
  • Samsung Electronics Co Ltd (KS:)
  • Microsoft Corporation (NASDAQ:)
  • Siemens Ltd (NS:)
  • Micron Technology Inc (NASDAQ:)
  • General Motors Company (NYSE:)
  • NVIDIA Corporation (NASDAQ:)
  • Analog Devices Inc (NASDAQ:)
  • Magna International Inc (NYSE:)
  • Alphabet Inc (NASDAQ:)

Let's block ads! (Why?)