Powell prévient que la Fed n'est pas à court de munitions, action en vue en décembre

Investing.com - La Réserve Fédérale n'a pris aucune mesure immédiate pour aider l'économie lors de sa réunion d'hier, mais son patron Jerome Powell a insisté sur le fait que la banque centrale n'était pas à court de munitions si besoin.

Après une réunion de deux jours, les responsables de la Fed se sont à nouveau engagés à utiliser toute sa gamme d'outils pour essayer d'aider l'économie à prospérer malgré la pandémie de coronavirus.

Dans un communiqué, les responsables de la Fed ont déclaré que l'activité économique a "continué à se redresser", mais reste bien en dessous des niveaux d'avant la pandémie.

Malgré des signes de modération de l'activité, M. Powell a déclaré qu'il semble que les pires scénarios pour l'économie aient été évités.

Les observateurs de la Fed n'attendaient aucune action, affirmant que la réunion était trop proche de l'élection présidentielle. Le fait que le vainqueur de l'élection soit encore inconnu a été considéré comme une raison de plus pour rester sur la touche. Mais beaucoup voient la Fed prendre des mesures d'assouplissement avant la fin de l'année.

Le FOMC a donc maintenu le taux de référence dans une fourchette de 0 à 0,25 %. La Fed a déclaré qu'elle maintiendrait ses achats d'actifs au moins au rythme actuel de 120 milliards de dollars par mois.

La déclaration de la Fed a répété que la trajectoire de l'économie dépendra de manière significative du cours de la pandémie. Powell a déclaré que tout cela restait "très incertain", après que les États-Unis aient enregistré mercredi un record de plus de 100 000 nouveaux cas. L'augmentation du nombre de nouveaux cas "est particulièrement préoccupante", a d'ailleurs commenté le président de la Fed.

La Fed a réduit ses taux d'intérêt à un niveau proche de zéro en mars et de nombreux observateurs pensent que la banque centrale manque de munitions pour aider l'économie.

Lors de la conférence de presse, M. Powell a repoussé cette idée.

"La politique monétaire est-elle à bout de souffle ? La réponse à cette question serait non", a déclaré Powell.

A plusieurs reprises au cours de la conférence de presse, Powell a de nouveau exhorté le Congrès à adopter un nouveau plan de relance. Cela contribuerait à contrer le risque de propagation du virus et l'expiration des prestations pour de nombreux chômeurs, a-t-il noté.

"Je pense que la politique fiscale est absolument essentielle ici", a-t-il déclaré.

Les analystes pensent que le Congrès finira par adopter une autre mesure de relance, mais la taille et la portée de celle-ci dépendent de l'issue des élections.

Au final, les prochaines actions de la Fed dépendront donc du plan de relance US, un dossier pour lequel il faut espérer y voir plus clair d'ici la prochaine réunion de la Fed du mois de décembre, où des annonces seront donc probables, éventuellement en ce qui concerne la composition des achats d'actifs de la Fed, voire leur montant.

Let's block ads! (Why?)