Malgré Geely, Renault restera partenaire de Daimler dans les moteurs, selon une source

© Reuters. DAIMLER COLLABORERA AVEC GEELY POUR CONSTRUIRE SA NOUVELLE GÉNÉRATION DE MOTEURS, SELON HANDELSBLATT © Reuters. DAIMLER COLLABORERA AVEC GEELY POUR CONSTRUIRE SA NOUVELLE GÉNÉRATION DE MOTEURS, SELON HANDELSBLATT

par Gilles Guillaume, Douglas Busvine et Jan Schwartz

PARIS/BERLIN (Reuters) - La perspective d'un partenariat entre Daimler (DE:) et le chinois Geely dans les moteurs ne signifie pas la fin de la coopération entre le groupe allemand et Renault (PA:) dans ce domaine, a dit mardi à Reuters une source du constructeur au losange.

Handelsblatt a rapporté le même jour que la maison mère de Mercedes allait collaborer avec Geely pour développer une nouvelle génération de moteurs, dont la plupart seront fabriqués en Chine, signifiant selon le journal l'expiration du partenariat avec Renault.

"Les projets en cours sont poursuivis, de nouvelles opportunités sont à l'étude", a assuré la source de Renault.

Les ventes d'organes mécaniques à des partenaires ont longtemps joué un rôle clé dans le succès de Renault, et leur baisse récente, à cause notamment de la crise des moteurs diesel, a contribué à la brusque dégradation des résultats du groupe.

Renault s'attend à ce que ces ventes continuent à baisser au cours des prochaines années, avant une stabilisation lorsque de nouveaux contrats viendront prendre la relève.

Renault, Daimler et Nissan (T:) collaborent depuis 2010 dans les petits moteurs essence et diesel, tandis que Nissan et Daimler sont associés sur un gros moteur essence fabriqué aux Etats-Unis.

Le groupe au losange n'a pas souhaité faire de commentaire.

Un porte-parole de Daimler, dont Geely détient près de 10% du capital, a confirmé un projet de construire avec le groupe chinois un moteur thermique de nouvelle génération destiné à des véhicules hybrides.

"Les entreprises projettent de développer un moteur modulaire à haute efficience" appelé à être fabriqué en Europe et en Chine.

Les usines allemandes verront leurs équipements évoluer progressivement pour pouvoir produire des systèmes de motorisations électriques, mais elles continueront à assembler des moteurs thermiques, a ajouté le porte-parole.

Le Handelsblatt, qui cite des sources proches de Daimler et du secteur, ajoute qu'une économie d'une "somme à trois chiffres en millions d'euros" pourrait découler de cette collaboration, ce qui représente entre 100 millions et moins d'un milliard d'euros dans le jargon allemand.

(Edité par Jean-Stéphane Brosse)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)