Les confinements en Europe seront levés d'ici les fêtes de Noël, estime JP Morgan

Investing.com – L’Europe fait face à une deuxième vague d'infections à coronavirus, qui a notamment entrainé un nouveau confinement national en France et en Allemagne, tandis que de nombreux autres pays ont également renforcé leurs mesures destinées à lutter contre le covid-19.

Et alors que les chiffres continuent d’inquiéter, la question que tout le monde se pose est de savoir si ces mesures et confinements seront levés à temps pour les fêtes de fin d’année.

C’est justement la question sur laquelle s’est penchée la banque JP Morgan dans une note d’analyse publiée ce jeudi.

"Compte tenu de l'énorme activité économique et sociale qui se déroule en décembre, il est essentiel de savoir si les calendriers actuels seront respectés", a déclaré David Mackie, de JPMorgan (NYSE:).

Il s’est montré optimiste, déclarant : "Nous estimons qu'ils le seront".

Notons qu’en Allemagne, le verrouillage national devrait durer jusqu'à la fin novembre. En France, les restrictions actuelles devraient durer jusqu'au 1er décembre. Enfin, au Royaume-Uni, le dernier verrouillage devrait prendre fin le 2 décembre.

"Les verrouillages devraient être assouplis d'ici début décembre, ce qui permettra un fort rebond de l'activité économique et sociale avant la période des fêtes", a déclaré JP Morgan dans sa note.

"Il reste à voir s'il y aura ou non un autre verrouillage européen au cours des premiers mois de l'année prochaine, et cela dépend beaucoup de l'évolution des vaccins. Mais, pour l'instant, on a fait assez pour renverser la tendance des infections", a estimé la banque.

Se basant sur une étude comparative de la mobilité entre ce second confinement et le premier, JPMorgan estime qu'en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni, les déplacements ont suffisamment baissé pour maintenir la propagation du virus à un rythme gérable.

La banque a également souligné le signal positif de la République d'Irlande, desPays-Bas et de la Slovaquie, qui ont renforcé les restrictions plus tôt que la France et l’Allemagne, et où le nombre de nouveaux cas a diminué au cours de la semaine dernière.

"Ces expériences suggèrent que les restrictions mises en place à travers l'Europe ces dernières semaines seront suffisantes pour réaffirmer le contrôle du virus, au moins pour l'instant", a écrit la banque.

Let's block ads! (Why?)