Le CAC 40 recule, les facteurs techniques et fondamentaux invitent à la prudence

© Reuters.  © Reuters.

Investing.com – Le bilan haussier du la semaine dernière laisse place à un léger recul sur le CAC 40 ce lundi matin, l’indice perdant environ 0.6% à 5555 points au moment de la rédaction de cet article, les investisseurs faisant une pause à la fin d'un mois de forte hausse.

Les craintes liées aux virus, les négociations de Brexit et la détérioration potentielle des relations entre les États-Unis et la Chine contribuent à cette baisse.

Les nouvelles largement positives concernant les vaccins potentiels pour traiter le Covid-19 ont entraîné de fortes hausses récentes sur les marchés boursiers mondiaux. En Europe, le a gagné 15% ce mois-ci, le est en hausse de 14% et le CAC 40 de plus de 20%.

Cependant, un certain nombre de pays européens sont maintenant confrontés à l'inquiétude du public concernant les restrictions que leurs gouvernements ont mises en place pour tenter de freiner la propagation du virus Covid-19 avant l'importante période de Noël. Sans l'adhésion du public, il sera très difficile de contenir la propagation du virus.

La Grande-Bretagne et l'Union européenne s'apprêtent à vivre une semaine "très importante", a déclaré dimanche le ministre britannique des affaires étrangères, Dominic Raab, avec de graves divergences sur un accord commercial qui n'a pas encore été résolu.

De plus, Reuters a rapporté que l'administration Trump sortante est sur le point d'ajouter le premier fabricant de puces de Chine, SMIC, et son plus grand producteur de et de gaz offshore, CNOOC (NYSE : CEO), à une liste noire américaine, risquant ainsi une nouvelle détérioration des relations entre les deux plus grandes économies du monde.

Résistance majeure en vue surle

A ces menaces fondamentales s’ajoutent par ailleurs un contexte technique qui pointe aussi vers une correction. En effet, en prenant du recul sur le graphique journalier, on peut constater que la zone de 5600-5700 points a été l’occasion de nombreux retournements baissiers importants depuis 2018.

En réalité, cette zone a été une résistance nette entre janvier 2018 et octobre 2019, mois au cours duquel la résistance a finalement été franchie, pour permettre au CAC 40 de rejoindre la zone des 6000 points où il se trouvait encore avant le plongeon lié à la pandémie qui a débuté fin février.

En d’autres termes, il faut considérer la zone de 5600-5700 points comme une résistance, ce qui implique donc un risque de correction. Enfin, si le recul se poursuit, les prochains supports à surveiller seront 5500 points et 5400 points.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)