Le CAC 40 corrige après 5 jours de hausse consécutifs, quels seuils surveiller ?

© Reuters.  © Reuters.

Investing.com – Le a affiché une ouverture en baisse ce vendredi, et perd actuellement 0.88% à 4940 points, consolidant après le fort rebond affiché depuis le début de la semaine, alors que l'attente de l'identité du prochain président américain se poursuit.

Les marchés boursiers européens ont clôturé en hausse jeudi, pour un cinquième jour, leur plus longue progression depuis le mois d'avril. Le a gagné 2 %, le CAC 40 a fini par gagner 1,2 % et le 0,4 %, grâce au rallye post-électoral aux États-Unis et aux nouvelles mesures de relance monétaire de la Banque d'Angleterre.

Alors que le nom du prochain occupant de la Maison-Blanche est encore indécis, le démocrate Joe Biden a renforcé son emprise sur la course à la présidence, réduisant progressivement l'avance du président sortant Donald Trump dans deux États clés.

Deux des recours juridiques de Trump visant à mettre fin au comptage des votes ont été rejetés par les tribunaux du Michigan et de la Géorgie jeudi, et les autres actions qu'il a entreprises n'ont eu aucun impact jusqu'à présent. Lors de sa première apparition publique depuis la nuit des élections, Trump a répété des affirmations non fondées sur la fraude électorale et a promis de poursuivre les actions en justice.

Les investisseurs espèrent maintenant que Biden battra Trump pour la présidence mais que les Républicains garderont le contrôle du Sénat, ce qui leur permettra de bloquer les plans des Démocrates concernant les dépenses d'infrastructure et les augmentations de l'impôt sur les sociétés.

"En bref, le Congrès restera vraisemblablement divisé pendant encore deux ans", ont déclaré les analystes d'ING (AS:) dans une note de recherche. "Cela revient à bouleverser les espoirs d'un soutien fiscal substantiel à court terme."

Pendant ce temps, la pandémie de coronavirus se poursuit de manière incontrôlée dans la majeure partie de l'Europe. L'Espagne et l'Italie ont toutes deux enregistré leur plus grand nombre de décès quotidiens lors de la deuxième vague jeudi, tandis que les régions italiennes sont entrées dans un état de confinement partiel, rejoignant ainsi la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne dans la fermeture de vastes pans de leur économie.

Il est donc fort possible que le continent souffre d'une récession à double creux. Plus tôt vendredi, la allemande a augmenté moins que prévu en septembre, la crise du coronavirus ayant freiné l'activité.

Les principales données économiques attendues vendredi proviennent d'outre-Atlantique, avec notamment le aux États-Unis, qui devrait montrer un nouveau ralentissement de la reprise du marché du travail.

D'un point de vue graphique, on rappellera que le a envoyé un signal positif important hier en clôturant au-dessus de ses moyennes mobiles 100 et 200 jours (4932 et 4904 points). La capacité du CAC 40 a afficher ce soir une clôture hebdomadaire au-dessus de ces mêmes seuils sera déterminante pour son profil graphique.

Notons par ailleurs que si la hausse du CAC 40 reprend, il sera rapidement confronté à un autre obstacle important, le seuil psychologique de 5000 points. Si la baisse se poursuit sous 4900 points, le seuil de 4800 points sera le prochain support de court terme à prendre en compte.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)