Le budget de l'UE aurait contraint la Hongrie à accepter l'immigration, dit Orban

Le budget de l'UE aurait contraint la Hongrie à accepter l'immigration, dit Orban

Reuters  | 18/11/2020 09:25

Le budget de l'UE aurait contraint la Hongrie à accepter l'immigration, dit Orban

BUDAPEST (Reuters) - La Hongrie a opposé son veto au projet de budget de l'Union européenne et au fonds de relance post épidémique parce qu'ils l'auraient contrainte à accepter l'immigration, a déclaré mercredi le Premier ministre Viktor Orban.

Budapest, qui a opposé son veto lundi tout comme Varsovie, refuse la clause qui conditionne l'accès à ce fonds au respect de l'état de droit. La Hongrie et la Pologne font toutes deux l'objet de procédures d'infraction pour des atteintes à l'indépendance de la justice ou au droit d'asile.

"Après l'adoption de la proposition actuelle, rien n'aurait empêché de lier le déblocage des fonds (...) au soutien de l'immigration et de faire chanter les pays qui s'y opposent avec des sanctions budgétaires", explique Viktor Orban dans un communiqué repris par l'agence de presse publique MTI.

Le projet de budget de l'UE pour la période 2021-2027 approuvé en juillet par les "27", qui s'élève à 1.100 milliards d'euros, est assorti d'un fonds de relance de 750 milliards pour aider les Etats membres à faire face aux conséquences de la crise du coronavirus.

© Reuters. LE BUDGET DE L'UE AURAIT CONTRAINT LA HONGRIE À ACCEPTER L'IMMIGRATION, DIT ORBAN

(Marton Dunai, version française Jean-Philippe Lefief, édité par Blandine Hénault)

Let's block ads! (Why?)