La FED fait des recherches sur la valeur des CBDC

Federal reserve

Les Etats-Unis doivent sortir leur dollar digital maintenant : La Réserve fédérale américaine (FED) voit les choses autrement et, Anthony Pompliano devra encore patienter.

Bien qu’elle semble couver un dollar digital depuis un moment, la FED refuse de se laisser embarquer dans une course aux CBDC. Elle veut prendre son temps – ou elle cherche une excuse pour justifier son retard par rapport au yuan digital.

Le dollar digital sous les loupes de la FED

Les économistes de la Réserve fédérale américaine effectuerait des recherches pour déterminer la valeur intrinsèque d’un dollar numérique.

Francesca Carapella et Jean Flemming ont compilé leurs recherches dans un document intitulé « Central Bank Digital Currency : A Literature Review » ; ils étudient les impacts potentiels du dollar digital sur la politique monétaire et les banques commerciales.

Cette revue de littérature fournit une base théorique pour déterminer de quelle manière les banques centrales peuvent influencer l’adoption des CBDC par les consommateurs et, comment utiliser ces derniers comme un instrument de stabilité financière.

L’un des points critiques sera la définition des caractéristiques d’une CBDC en tant que moyen de paiement et réserve de valeur.

Le dollar derrière le yuan : Powell s’en fiche

Un autre document de la FED rédigé par Paul Wong et Jesses Leigh Maniff présentait un comparatif des CBDC avec d’autres moyens de paiement.

Les auteurs ont conclu que les CDBC ne pouvaient pas reproduire toutes les caractéristiques des paiements en espèces et via le Real time gross settlement services (RTGS) mais, qu’elles pouvaient les améliorer.

La FED a souligné que le lancement d’une CBDC n’était pas urgent : son gouverneur, Jérôme Powell, a déclaré que les Etats-Unis disposaient déjà d’un système de paiement domestique dynamique et sûr.

Powell estime que la résolution des risques liés à la sécurité et la confidentialité sont prioritaires par rapport à une course visant à obtenir l’avantage des premiers entrants dans ce domaine.

La Chine elle, est beaucoup plus dynamique et aurait déjà conclu son projet pilote par la distribution en ligne de wallets pour son yuan digital à 50 000 personnes sélectionnées de manière aléatoire.


Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Premier arrivé, premier servi ? La Chine confond-elle vitesse et précipitation ? Ou les Etats-Unis et l’Europe sont-ils tous simplement à la traine dans la course aux CBDC ? Reste à savoir si le lancement officiel du yuan digital va faire naître prématurément ou non le dollar digital. Les personnes qui en ont assez – to be FED up with – du billet vert peuvent toujours se tourner vers Bitcoin (BTC).

Let's block ads! (Why?)