Indices : une correction de marché – EUR/USD : l’euro reste enfermé dans son range

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CE BRIEFING DES MARCHÉS :

  • Les Bourses européennes terminent en net repli
  • Wall Street refroidie par le coronavirus
  • Graphique du jour – EUR/USD : un range de consolidation

Les Bourses européennes terminent en net repli

Les Bourses européennes ont terminé en net repli jeudi, les progrès continus de la pandémie de coronavirus et les craintes qu'ils suscitent pour l'économie ayant favorisé les prises de bénéfices après la hausse soutenue des séances précédentes.

Après la phase d'euphorie du début de semaine liée aux annonces de Pfizer et BioNTech sur l'efficacité de leur candidat vaccin contre le coronavirus, les investisseurs ont été rattrapés par des nouvelles plus sombres sur l'évolution de la pandémie, comme le maintien du nombre quotidien de nouveaux cas aux Etats-Unis au-dessus de 100.000, les nouvelles mesures de distanciation sociale annoncées à New York ou la confirmation quasi assurée du confinement en France.

Plusieurs indicateurs économiques ont parallèlement alimenté les doutes des marchés sur la possibilité d'une reprise rapide, comme la baisse inattendue de la production industrielle dans la zone euro en septembre ou le rebond un peu inférieur aux attentes du produit intérieur brut du Royaume-Uni au troisième trimestre.

De ce fait, l’indice CAC 40 a perdu 1,52% à 5 362,57 points. Le Footsie a reculé de 0,68% et le DAX 30 a perdu 1,24%.

Wall Street refroidie par le coronavirus

Wall Street a fini jeudi en nette baisse, creusant ses pertes au fil de la séance, alors que l'épidémie due au nouveau coronavirus ne montre aucun signe de faiblesse aux Etats-Unis et que les espoirs suscités par l'annonce de Pfizer en début de semaine sur son candidat vaccin s'estompent.

Les Etats-Unis ont franchi le seuil symbolique des 100.000 nouvelles contaminations pour un huitième jour consécutif et, face à la dégradation de la situation sanitaire, New York a annoncé à son tour un durcissement de ses mesures de distanciation sociale.

Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, a quant à lui déclaré jeudi que les bonnes nouvelles concernant un vaccin contre le COVID-19 ne devraient pas avoir un grand impact économique à court terme.

Les indicateurs économiques américains ont en outre montré que les inscriptions au chômage, certes en baisse plus forte que prévu la semaine dernière, restaient à un niveau très élevé et que l'inflation avait ralenti en octobre.

Par conséquent, le Dow Jones, a perdu 1,08% à 29 080,17 points. Le Nasdaq a perdu 0,65% et le S&P-500a reculé de 1,00%.

Intéressé par les indices ? Découvrez nos prévisionspour les 2 prochains mois en cliquant ici

Autrespoints sur l’actualité des marchés financiers

Le La livre sterling est orientée à la baisse après les chiffres du PIB britannique et dans la perspective d'une probable prolongation supplémentaire des pourparlers entre Londres et Bruxelles sur l'après-Brexit.

Le marché pétrolier a réduit ses gains après l'annonce par l'Energy Information Administration (EIA) américaine d'une hausse inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière (+4,3 millions de barils alors quele consensus tablait sur une baisse de 913.000 barils).

Calendrier économique du jour :

Indices : une correction de marché – EUR/USD : l’euro reste enfermé dans son range

Retrouvez l’intégralité du calendrier économique pour connaître l’ensemble des évènements économiques à venir.

GRAPHIQUE DU JOUR –EUR/USD : un range de consolidation

Indices : une correction de marché – EUR/USD : l’euro reste enfermé dans son range

L'euro remonte à plus de 1,18, reprenant la majeure partie du terrain perdu mercredi après le discours de Christine Lagarde, perçu comme une confirmation de l'hypothèse d'une nouvelle augmentation des achats d'actifs de la BCE le mois prochain.

A court terme, l’euro est enfermé dans un range de consolidation entre 1,1875$ et 1,1620$, ainsi la cassure d’une des deux bornes devrait donner le tempo pour la suite. La dynamique de fond étant haussière, une sortie par le haut ouvrirait la voie à une accélération en direction des 1,2040$. De plus, la paire semble aussi évoluer dans un canal baissier, de ce fait, une poursuite du flux haussier est un scénario à privilégier pour les jours à venir. Le véritable risque baissier serait une incursion sous les 1,1590$.

En savoir plus sur l’actualité des marchés financiers en consultant mon précédent Briefing des marchés.

Twitter @Joris Zanna

RESSOURCES POUR vous aider À exploiter les marchÉs

Si vous êtes un trader débutant ou expérimenté, DailyFX met à votre disposition de nombreuses ressources pour vous aider :

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Let's block ads! (Why?)