Budget européen: La Pologne attend les propositions de Bruxelles

© Reuters. BUDGET EUROPÉEN: LA POLOGNE ATTEND LES PROPOSITIONS DE BRUXELLES © Reuters. BUDGET EUROPÉEN: LA POLOGNE ATTEND LES PROPOSITIONS DE BRUXELLES

VARSOVIE (Reuters) - La Pologne, qui, comme la Hongrie, a opposé son veto au projet de budget de l'Union européenne, s'attend à ce que Bruxelles lui fasse de nouvelles propositions pour sortir de l'impasse, a déclaré mardi un porte-parole du gouvernement.

"Nous attendons de nouvelles propositions conformes aux traités de l'UE et aux conclusions du Conseil européen de juillet, lors duquel le budget de l'UE a été approuvé", a-t-il déclaré à la radio publique.

Le projet de budget de l'UE pour la période 2021-2027, qui s'élève à 1.100 milliards d'euros, est assorti d'un Fonds de relance de 750 milliards. La Hongrie et la Pologne, qui ont opposé leur veto lundi, refusent que l'accès à ce fonds soient lié au respect de l'état de droit. Toutes deux font l'objet de procédures d'infraction pour des atteintes à l'indépendance de la justice ou au droit d'asile.

Selon le quotidien Dziennik Gazeta Prawna, qui cite une source proche du gouvernement, on reconnaît à Varsovie qu'il sera impossible de supprimer cette condition d'accès au fond, mais on suggère d'en minimiser la portée, par exemple en faisant en sorte qu'un vote à l'unanimité soit exigé pour sa mise en oeuvre, ce qui la rendrait totalement inopérante, puisque Varsovie et Budapest s'y opposeraient.

Dans l'immédiat, le veto de Varsovie et de Budapest va probablement retarder l'accès au fonds de relance, qui devait être ouvert à la mi-2021.

Les Etats membres doivent discuter des prochaines étapes jeudi. "Je demande à chacun dans l'UE d'assumer ses responsabilités", a déclaré mardi le ministre allemand des Affaires européennes, avant une visioconférence avec ses homologues de l'UE. "Ce n'est pas le moment des vetos mais de l'action rapide et dans un esprit de solidarité", a ajouté Michael Roth.

"Nous sommes prêts à poursuivre les discussions dans les jours qui viennent, sans renoncer à nos valeurs ni à l’accord politique historique et unanime obtenu au mois de juillet", écrit quant à lui le Français Clément Beaune sur Twitter (NYSE:).

(Marcin Goclowski et Pawel Florkiewicz, version française Jean-Philippe Lefief)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)