3 risques majeurs qui pourraient faire dérailler la hausse des marchés selon UBS

Investing.com – Ces dernières semaines, l’optimisme atteint des sommets sur les marchés, comme en témoignent les nouveaux records des bourses US hier, face aux avancées des vaccins contre le covid-19 qui laissent entrevoir un retour à la normale de l’économie l’année prochaine.

Cependant, les perspectives, bien que meilleures qu’il y a quelques semaines, restent fondamentalement incertaines. C’est ce qu’à souligné la banque UBS dans une analyse publiée hier, mettant notamment en lumière 3 risques clés :

  • Aggravation de la pandémie de coronavirus
  • Augmentation des tensions commerciales mondiales
  • Pic inattendu de l'inflation

Ces risques sont "si globaux et d'une si grande portée que non seulement un portefeuille diversifié d'actions internationales, mais même un indice important serait probablement affecté", selon la note.

En ce qui concerne une possible aggravation de la pandémie, UBS note que la situation pourrait encore s'aggraver (3ème vague ?) avant de s'améliorer.

"Les revers répétés de la croissance économique dus aux épidémies de Covid-19 porteraient clairement atteinte aux actifs à risque, les actions de la zone euro et des marchés émergents étant particulièrement sous pression", indique la note.

Soulignons que pour se prémunir spécifiquement contre ce risque, la banque conseille l’achat d’options de vente sur l’indice européen , ou le .

Ils affirment que ces options offrent "le meilleur compromis entre coût et efficacité", en proposant une sorte de police d'assurance contre le risque de chute des marchés.

A propos d’un potentiel retour des tensions commerciales sur le devant de la scène, les analystes d’UBS notent que la guerre commerciale Chine-USA a effrayé les marchés pendant une grande partie de la présidence de Trump, mais souligne que sa défaite de novembre ne garantit pas que les tensions commerciales ne reprendront pas de plus bel.

UBS souligne en effet que les relations entre l'Occident et la Chine restent difficiles, notamment sur le sujet de Hong Kong, qui constitue un possible point de départ pour un renouveau des tensions commerciales.

Pour faire face à ce risque, UBS recommande d’acheter des options de vente sur des indices asiatiques et européens tels que le HSCEI ou le français, ont déclaré les analystes.

Enfin, sur le sujet de l’inflation, les analystes ont déclaré que les prix pourraient bondir en raison du ralentissement des marchés mondiaux et conseille dans un tel contexte de se positionner sur des indices asiatiques tels que le de Hong Kong, ainsi que le (HSCEI).

Let's block ads! (Why?)