Voyage et COVID-19 : les tests rapides pourraient relancer l'industrie

Des agentes de bord portent un masque

L'industrie du voyage international est toujours pratiquement à l'arrêt. (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Matisse Harvey

Radio-Canada

Aéroports, écoles et hôtels, par exemple, pourraient s’en munir rapidement.

Certains des tests rapides approuvés par Santé Canada cette semaine donnent des résultats entre 13 et 15 minutes après la prise de l’échantillon.

Ils deviendront omniprésents. Beaucoup, beaucoup de gens y auront accès. Vous vous brossez les dents, puis vous passez un test, dit le Dr Michael Mina, épidémiologiste à l’Université Harvard.

Ils peuvent également être utilisés comme une barrière à l'entrée. Si une personne est testée positive, elle ne peut pas aller dans un restaurant ou une école. Si elle est négative, elle le peut, mais elle prend tout de même les mêmes précautions de santé publique.

Une alternative au confinement

Le Dr Stephen Newmaster, professeur à l’Université de Guelph, est d’accord. Selon lui, distribuer des tests rapides de manière généralisée représente une alternative viable au retour du confinement. Il ajoute que ces tests peuvent facilement identifier les personnes infectées, ce qui leur permet d'être isolées rapidement pour éviter une propagation supplémentaire.

Je pense que les tests rapides sont extrêmement importants. Ils changent la donne. Ils comblent une lacune dans la société et nous permet de retourner au travail, permet le retour du voyage, permet le retour de l’école normale, a-t-il déclaré à CBC News.

Le dépistage rapide au point de service est un moyen de faire face à la propagation, de surveiller la propagation et d'atténuer beaucoup de stress, car les gens peuvent se déplacer et savoir où les endroits sont sûrs. Nous avons besoin d’une telle infrastructure.

Selon le Dr Mina, les tests rapides pourraient être largement disponibles aux États-Unis d'ici le printemps 2021. Il ajoute que cette distribution de machines de dépistage pourrait permettre le retour d’industries où la distanciation sociale n'est tout simplement pas possible.

Air Canada se lance

Air Canada a fait l'acquisition de 25 000 tests rapides afin de pouvoir commencer à tester ses employés. Et l’entreprise pourrait en acheter beaucoup plus dans le but de mettre ses passagers à l'aise.

Nous croyons que les tests seront essentiels pour protéger les employés et les clients jusqu'à ce qu'un vaccin COVID-19 soit disponible, a déclaré le Dr Jim Chung, médecin-chef d'Air Canada.

Les tests rapides sont un moyen de permettre aux gouvernements d'assouplir les restrictions générales de voyage et les quarantaines actuelles de manière mesurée tout en préservant la santé et la sécurité du public.

Certaines entreprises américaines, comme Wynn Resorts, basée à Las Vegas, font eux aussi l'acquisition de tels tests pour convaincre les clients de revenir.

Avec les informations de CBC News
COVID-19 : le nombre de cas en temps réel
Coronavirus
Québec envisage d'étendre les mesures de la zone rouge partout
Société
Des peluches en souvenir de ces petites vies volées à Wendake
Michael Kovrig « soulagé » d’obtenir des nouvelles du monde extérieur
Relations internationales
France : un poste de police attaqué au mortier d'artifice
Europe

Let's block ads! (Why?)