Une recapitalisation d'Areva pas à l'ordre du jour - APE

© Reuters. UNE RECAPITALISATION D'AREVA PAS À L'ORDRE DU JOUR, SELON APE © Reuters. UNE RECAPITALISATION D'AREVA PAS À L'ORDRE DU JOUR, SELON APE

PARIS (Reuters) - Une recapitalisation d' Areva (PA:) n'est pas à l'ordre du jour, a déclaré jeudi matin à des journalistes le commissaire aux participations de l'Etat, Martin Vial.

Depuis la restructuration d'Areva, devenue Orano en 2017, le groupe français spécialisé dans le nucléaire est détenu à 50% par l'Etat français, à 20% par Areva SA, à 10% par la Caisse des dépôts, à 10% par Natixis (PA:) et à hauteur de 5 % chacun par les groupes japonais Japan Nuclear Fuel Limited (JNFL) et Mitsubishi Heavy Industries, Ltd. (MHI).

Les Echos rapportaient mercredi qu'Orano envisage son retour sur les marchés.

Rien n'a été décidé concernant un éventuel retour sur les marchés d'Orano, a indiqué Martin Vial. Une entrée en Bourse n'est pas la seule option possible, a-t-il précisé.

(Gwénaëlle Barzic; édité par Henri-Pierre André)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)