Un banque de détail facture les dépôts de ses clients, une première en France

Un banque de détail facture les dépôts de ses clients, une première en France

Investing.com  | 27/10/2020 07:57

Un banque de détail facture les dépôts de ses clients, une première en France

Investing.com – Pour la première fois en France (en ce qui concerne une banque de détail), et en conséquence de la politique de taux négatifs de la BCE, une banque ponctionne désormais une « taxe » de 0.5% sur les encours dépassant 50.000 euros.

Il s’agit de N26, une néo-banque allemande 100% en ligne. Les clients de tous les pays où opère la banque seront affectés, sauf en Italie et en Espagne, où la réglementation l’interdit.

La banque a cependant précisé que cela ne concernait qu’une « infime » partie de ses clients. N26 a de plus précisé que son offre « Metal » qui fonctionne par abonnement mensuel, permettra d’être exonéré de ces frais.

Rappelons que la BCE pratique un taux de dépôt négatif, c’est-à-dire qu’elle facture aux banques commerciales un taux d’intérêt pour les dépôts effectués auprès de la BCE. En facturant également un taux sur les dépôts de ses clients, N26 répercute donc le taux de dépôt de la BCE.

Cependant, la banque devrait aussi se servir de cette nouvelle politique pour orienter les clients vers des produits d’épargne plus rémunérateurs pour la banque, et non taxés, comme le suggère Jérémie Rossellini, DG France de N26 :

“Nos clients se voient proposer des solutions pour ne pas se retrouver en situation de devoir payer ce frais, avec Spaces et bientôt avec nos solutions d’épargne déjà opérantes dans d’autres marchés comme en Allemagne ».

Let's block ads! (Why?)