UBS prévient que le marché immobilier global risque de rapidement corriger

UBS prévient que le marché immobilier global risque de rapidement corriger

Investing.com  | 02/10/2020 16:18

UBS prévient que le marché immobilier global risque de rapidement corriger

Par David Wagner 

Investing.com - La pandémie de coronavirus a dévasté la plupart des secteurs de l’économie, mais le marché de l’immobilier a été une des rares exceptions, ce qui pourrait ne pas durer si l’on en croit certains analystes.

Selon un nouveau rapport d'UBS Global Wealth Management, les prix des maisons dans les grandes villes ont augmenté pendant quatre trimestres consécutifs, alors que le soutien budgétaire du gouvernement et les politiques monétaires des banques centrales ont maintenu une forte demande.

En conséquence, la banque a calculé qu’il faudrait 20 ans pour qu'un travailleur hautement qualifié du secteur des services puisse acheter un appartement de 60 mètres carrés près du centre-ville de Hong Kong, par exemple.

Pour un logement équivalent à Paris, il faudrait environ 17 ans de travail, tandis qu'à New York, il faut compter près de 11 ans.

Or, Claudio Saputelli et Matthias Holzhey, analystes immobiliers chez UBS Global Wealth Management estiment que ce n’est pas viable, après avoir examiné les prix des maisons dans 25 grandes villes du monde pour son indice UBS Global Real Estate Bubble Index 2020.

Le rapport met en garde les investisseurs contre une éventuelle "phase de correction" des marchés immobiliers mondiaux, alors que les mesures de relance de la pandémie s'estompent et que les revenus des ménages sont soumis à des pressions à la baisse liées au taux de chômage élevé.

"On ne sait pas encore dans quelle mesure la hausse du chômage et les perspectives moroses des revenus des ménages affecteront le prix des maisons", a écrit UBS. "Cependant, il est clair que l'accélération actuelle n'est pas durable".

Bien que l'immobilier puisse aider à créer de la richesse générationnelle, "ce n'est certainement pas le pire moment pour les propriétaires de multiples propriétés d'envisager de prendre des bénéfices", conclut la banque.

Let's block ads! (Why?)