Trump choque le marché en annulant les négociations sur un plan de relance covid-19

Par David Wagner

Investing.com - Le président Donald Trump a pris le marché par surprise hier soir en déclarant qu'il avait demandé aux négociateurs de son administration de mettre fin aux discussions sur le plan de relance face au covid-19 jusqu'après l'élection du 3 novembre.

"J'ai demandé à mes représentants d'arrêter de négocier jusqu'à la fin des élections, lorsque, immédiatement après ma victoire, nous adopterons une importante loi de stimulation qui se concentrera sur les Américains qui travaillent dur et sur les petites entreprises", a tweeté M. Trump mardi.

Cette déclaration met fin à l'espoir de voir une aide pour les Américains rapidement débloquée, alors que l'épidémie sévit aux Etats-Unis et que l'économie lutte pour se remettre des arrêts liés au virus.

Nombreux sont ceux qui ont été surpris par l'annonce de Trump, puisque le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin et la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi ont parlé pendant une heure d'un plan d'aide lundi et avaient prévu de poursuivre mardi.

De plus, Trump lui-même avait exhorté la semaine dernière les parties à conclure un accord après n'avoir joué aucun rôle direct dans les négociations pendant des mois.

Pelosi "a exprimé sa déception face à la décision du président", estimant que le président "a montré son vrai visage : se mettre en avant aux dépens du pays, avec la complicité totale des membres du Congrès du GOP".

Elle a ajouté que "se retirer des discussions sur le plan d'aide face au coronavirus montre que le président Trump n'est pas disposé à écraser le virus".

Les marchés, qui s'accrochaient depuis plusieurs jour à l'espoir de voir une nouveau plan d'aide massif mis en place, ont sans surprise mal accueilli les annonces de Trump, et ont entrainé une clôture en baisse des bourses US.

Rappelons également que le président a décidé de se retirer des négociations quelques semaines seulement avant une élection où sa lutte pour contenir l'épidémie de virus et limiter les dégâts économiques qu'elle provoque a compromis ses chances de remporter un second mandat à la Maison Blanche. Alors que le Congrès était confronté à un chemin difficile pour faire passer l'aide avant les élections, la décision de Trump d'interrompre soudainement les négociations a choqué les observateurs politiques. En effet, ont voit mal comment une telle décision pourrait favoriser sa réélection.

L'ancien vice-président Joe Biden, qui a soutenu une plus grande relance en tant que candidat démocrate à la présidence, a pris pour cible Trump pour n'avoir pas réussi à limiter la destruction économique causée par le coronavirus. Jared Bernstein, un ancien conseiller économique de Biden et un conseiller informel de sa campagne présidentielle, a critiqué Trump pour avoir reporté les pourparlers.

"Avec littéralement des millions de personnes confrontées à la faim et aux expulsions, et avec la baisse de la croissance de l'emploi, ce n'est pas le moment pour le président d'arrêter les négociations", a-t-il déclaré. "Son manque de leadership tout au long du processus a été et continue d'être un obstacle à l'ouverture des négociations.

Notons également que ce ne sont pas seulement les actions qui ont été affectées par la décision surprise de Trump, puisque les devises à risque, comme la paire , on également chuté hier soir. L'Or en revanche n'a pas réussi à profiter de la situation, la hausse du Dollar ayant prévalu.

Enfin, sans doute conscient de son erreur, on notera que Trump a publié un autre tweet un peu plus tard, affirmant qu'il serait prêt à signer immédiatement une proposition de loi de relance qui concernerait uniquement un nouveau chèque de 1200$ à envoyer aux américains :

Cependant, de l'avis des analystes politiques, il y a très peu de chances que les Démocrates acceptent, et les électeurs américains devrainet surtout retenir que Trump a bloqué la possibilité qu'une aide leur soit envoyée...

Let's block ads! (Why?)