Procès Fifa: Le président du PSG acquitté, Valcke reconnu coupable

(Reuters) - L'ancien secrétaire général de la Fédération internationale de football (Fifa), Jérôme Valcke, a été reconnu vendredi coupable dans le procès sur l'attribution des droits TV de la Coupe du monde et de la Coupe des confédérations, rapportent des sources et des médias suisses.

Nasser Al-Khelaïfi, le président du groupe de médias BeIN Sports et du club de football PSG, également jugé dans cette affaire, a été pour sa part acquitté, selon son avocat.

L'ex-numéro deux de la Fifa, condamné à 120 jours de prison avec sursis, a été reconnu coupable de la falsification de documents, selon le journal suisse Le Matin et une source proche du dossier.

Le Ministère public de la Confédération (MPC) soutenait que "Valcke a, entre 2013 et 2015, fait usage de son influence comme secrétaire général de la Fifa pour influencer en faveur de partenaires médiatiques de sa préférence les processus d’attribution de droits médiatiques, pour l’Italie et la Grèce, de différentes Coupes du monde de football et Coupes des Confédérations de la Fifa dans la période de 2018 à 2030".

Jérôme Valcke était également accusé d'avoir "obtenu des avantages indus", dont la jouissance pendant dix-huit mois d'une villa appartenant à Nasser Al-Khelaïfi en Sardaigne sans avoir à débourser le moindre euro, quand le loyer normal de la demeure sur cette période a été estimé entre 900.000 et 1,8 million.

Jérôme Valcke, qui rejette tout acte répréhensible, a été secrétaire général de l'instance dirigeante du football mondial pendant huit ans jusqu'en 2015. Son avocat n'a pas pu être contacté dans l'immédiat pour un commentaire.

Sa condamnation constitue une première pour les procureurs suisses depuis qu'ils ont commencé à enquêter sur cette affaire.

Nasser Al-Khelaïfi, qui siège au comité exécutif de l'instance du football européen l'UEFA, a pour sa part été innocenté des charges pour incitation à gestion déloyale qualifiée.

"Après une campagne acharnée de quatre ans contre moi, mon nom a finalement et complètement été blanchi", a déclaré Nasser Al-Khelaïfi dans un communiqué publié par son avocat.

© Reuters. PROCÈS FIFA: LE PRÉSIDENT DU PSG ACQUITTÉ, VALCKE RECONNU COUPABLE

Le Tribunal pénal fédéral suisse (TPF) de Bellinzone qui jugeait l'affaire n'a pas encore publié de verdict officiel.

(Michael Shields, version française Diana Mandiá et Claude Chendjou,édité par Jean-Michel Bélot)

Let's block ads! (Why?)