Morgan Stanley conseille de miser sur les pays émergents face aux élections US

Investing.com - Selon les analystes de Morgan Stanley (NYSE:), il est temps pour les investisseurs de se positionner en vue d'un rallye de fin d'année des devises des marchés émergents et sur le crédit souverain, dans un contexte où le marché se positionne de plus en plus dans la perspective d'un président démocrate.

Le président Donald Trump est devancé par l'ancien vice-président Joe Biden dans les sondages, alors que les deux candidats se préparent pour la dernière semaine de campagne avant le scrutin du 3 novembre.

"Le marché semble sous-évaluer la possibilité d'un balayage bleu", ont déclaré vendredi les analystes de Morgan Stanley dans une note de recherche, évoquant la possibilité que le parti démocrate gagne la Maison Blanche, le Sénat et la Chambre des représentants.

"Avec le peu de temps qu'il reste et les nombreux votes déjà exprimés, nous pensons que la possibilité que les sondages ou les événements modifient de manière significative le récit est limitée", ont-ils ajouté.

"Nous soulignons que, bien que l'issue de l'élection reste bien sûr incertaine, pour ceux qui souhaitent se positionner pour une victoire démocrate, le risque/la récompense pour les marchés émergents semble convaincant, surtout dans le cas d'un gouvernement uni, qui pourrait se traduire par un stimulus important et un ensemble de politiques économiques plus cohérent".

Morgan Stanley a estimé que le , le et le , ainsi que le et le devraient en profiter.

Dans le domaine du crédit, la banque a déclaré qu'elle avait augmenté son exposition à l'Afrique du Sud, au Brésil, à l'Egypte, au Ghana, à l'Ukraine et à Pemex au Mexique.

En ce qui concerne la pandémie de coronavirus, Morgan Stanley a déclaré que les marchés émergents étaient susceptibles de participer "plus pleinement" à une reprise de la croissance mondiale si un vaccin Covid-19 efficace était distribué.

"Si cela devait se produire, nous pourrions assister à une certaine rotation dans le positionnement des investisseurs, qui se détourneraient des secteurs de l'économie mondiale qui ont déjà repris (comme la Chine) pour se tourner vers d'autres marchés émergents", ont-ils ajouté.

Let's block ads! (Why?)