Le Crédit agricole et Banco BPM prêts à discuter d'un éventuel rapprochement

© Reuters. LE CRÉDIT AGRICOLE ET BANCO BPM PRÊTS À DISCUTER D'UN ÉVENTUEL RAPPROCHEMENT © Reuters. LE CRÉDIT AGRICOLE ET BANCO BPM PRÊTS À DISCUTER D'UN ÉVENTUEL RAPPROCHEMENT

ROME (Reuters) - Le Crédit agricole (PA:) et la banque italienne Banco BPM (MI:) ont signé un accord de confidentialité en vue de discussions formelles sur un éventuel rapprochement, rapporte jeudi matin le quotidien Il Messaggero.

Le journal italien précise que cet accord fait suite à des discussions au plus haut niveau qui se sont tenues entre le directeur général de Banco BPM, Giuseppe Castagna, et le patron du Crédit agricole, Philippe Brassac.

Début octobre, des sources confiaient à Reuters que l'établissement bancaire français réfléchissait à une possible offre sur la banque italienne. Le Crédit agricole, ajoutait-on, s'intéresse à Banco BPM depuis qu'elle a abandonné une autre option qui l'aurait conduite à faire une offre sur Creval, un autre établissement italien de moyenne envergure.

Le groupe bancaire BPM est issu de la fusion du Banco Popolare et de Banca Popolare di Milano en 2017.

(Giulio Piovaccari; Jean-Stéphane Brosse et Henri-Pierre André)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)