Le cours de l’euro dollar semble s’installer dans un range durable

Points-clés de l’article :

  • Le cours de l’euro dollar semble s’installer dans un statu quo technique entre les 1.16$ et les 1.20$. La clôture technique mensuelle a vu la préservation des supports.
  • Malgré son lent rebond technique en septembre, le dollar US reste in fine sous pression de la création monétaire aux Etats-Unis.

Graphique du taux EUR/USD avec MTF Ichimoku – source TradingView

Le cours de l’euro dollar semble s’installer dans un range durable

Le cours de l’euro dollar semble s’installer dans un statu quo technique entre les 1.16$ et les 1.20$. La clôture technique mensuelle a vu la préservation des supports

Les toutes dernières statistiques économiques publiées aux Etats-Unis sont favorables, notamment dans le secteur de l’immobilier résidentiel. Malgré cela, le dollar US (DXY) face à un panier de devises majeures semble avoir interrompu son rebond technique qui s’est construit au mois de septembre.

Cette semaine a vu se fixer une nouvelle clôture mensuelle sur les marchés financiers et le cours de l’euro dollar est parvenu à défendre un fort support technique à 1.1650$/1.17$. A contrario, le dollar US s’est maintenu sous une forte résistance technique sur l’horizon de temps mensuel.

Le retracement du cours de l’euro dollar depuis la résistance chartiste long terme baissière des 1.20$ s’est donc terminé, le marché s’installe maintenant dans un range, un équilibre des forces qui arrange les deux parties.

Avec le recul, le dollar US reste donc enfermé dans son trend baissier en place depuis le printemps dernier, une situation qui pourrait durer jusqu’aux élections du 3 novembre prochain.

Graphique qui compare l’agrégat monétaire M2 aux Etats-Unis avec le dollar US– par TradingView

Le cours de l’euro dollar semble s’installer dans un range durable

Malgré son lent rebond technique en septembre, le dollar US reste in fine sous pression de la création monétaire aux Etats-Unis

Le cours de l’euro dollar semblait avoir commencé un fort retracement et les chiffres économiques US montrent une reprise plus forte que celle qui se déploie au sein de la Zone Euro. Malgré cela, le dollar US demeure sous la pression baissière de la poursuite de la hausse de la quantité de monnaie aux Etats-Unis. Si le plan de relance entre Républicains et Démocrates est adopté à hauteur de 2000 milliards de $, il sera financé par la dette, donc par la création monétaire de la Réserve Fédérale.

Suivez Vincent Ganne sur Youtube

Let's block ads! (Why?)