Le chemin de la reprise est parsemé de risques, prévient Tiff Macklem

Tiff Macklem assis durant une conférence de presse.

Le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem, rappelle que la gestion des risques du système financier est essentielle pour assurer la subsistance des Canadiens.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

La Presse canadienne

La gestion des risques économiques associés à la crise sanitaire est plus importante que jamais, car elle est une clef de la reprise et de la stabilité sociale, selon le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem.

Dans une allocution prononcée jeudi matin en Ontario, Tiff Macklem a indiqué qu'une deuxième récession historique en un peu plus d'une décennie soulignait à quel point la gestion des risques du système financier est importante pour assurer la subsistance des Canadiens.

Le gouverneur a identifié quelques-uns des risques que la banque surveillera, notamment le nombre d'entreprises et de ménages qui ne peuvent pas faire face à leurs dettes et à leurs remboursements de prêts hypothécaires.

Les entreprises et les ménages ont reçu une bouée de sauvetage financière pendant la pandémie, notamment avec des reports de paiements hypothécaires, une baisse du taux directeur de la banque centrale et le versement de milliards de dollars dans des programmes fédéraux d'aide et de crédit.

Dans son discours destiné à l'Institut du risque mondial, M. Macklem a noté que les actions extraordinaires avaient amorti le coup économique de la pandémie, mais pourraient rendre le pays vulnérable aux chocs futurs.

Mais Tiff Macklem a précisé qu'il ne s'agissait pas du seul risque, et il a également mis en garde contre les impacts à long terme du changement climatique sur le système financier et l'économie nationale.

COVID-19 : le nombre de cas en temps réel
Coronavirus
1078 nouveaux cas de COVID-19 au Québec
Politique provinciale
Legault ne réitère pas sa confiance envers la ministre D'Amours
Politique provinciale
Élections américaines : Justin Trudeau souhaite « le moins de chaos possible »
Politique fédérale
Le prochain débat devrait être virtuel, mais Trump s'y refuse
Politique américaine

Let's block ads! (Why?)