Le CAC 40 commence à tester un obstacle majeur, les acheteurs pourraient abandonner

© Reuters.  © Reuters.

Par David Wagner 

Investing.com – Après une clôture en hausse de 0.61% hier, le poursuit sa hausse ce vendredi, désormais au-dessus de 4900 points, avec un gain de +0.41% à 4931 au moment de la rédaction de cet article. Sur les 8 dernières séances de bourse du CAC 40, une seule s’est révélée négative (+0.27%).

Au total, depuis le début du mois, le CAC 40 affiche un gain de 2.66%, une progression somme toute limitée pour autant de séances de hausse.

En ce qui concerne la hausse du jour, on notera que le moral des investisseurs a été soutenu par une statistique chinoise supérieure aux attentes ce matin. Plus tôt vendredi, l'indice Caixin des directeurs d'achat de services en Chine a en effet augmenté à 54,8 en septembre, contre 54 en août, restant en territoire positif pour un cinquième mois consécutif, ce qui suggère que la deuxième plus grande économie du monde se remet rapidement sur pied.

"La reprise post-épidémique du secteur des services a montré des signes d'accélération", a déclaré Wang Zhe, économiste en chef du Caixin Insight Group. "L'offre et la demande intérieures dans le secteur des services ont continué à se redresser à un rythme plus rapide, tandis que la demande extérieure est restée faible".

L’autre facteur positif concerne l’espoir d’un nouveau plan de relance aux Etats-Unis, le président Donald Trump ayant déclaré à Fox Business News hier soir que les discussions avec les démocrates étaient devenues productives, un jour seulement après qu'il les ait interrompues.

Cependant, de nombreuses menaces subsistent, à commencer par la pandémie de coronavirus. Les inquiétudes concernant le covid-19 restent en effet vives, en particulier après que l’OMS a fait état jeudi d'une augmentation record en un jour des cas de coronavirus dans le monde, due à une vague d'infections en Europe.

En France, davantage de villes devraient fermer les bars dans les prochains jours en raison de la recrudescence des infections, une mesure que Berlin devrait aussi adopter, la capitale allemande connaissant l'une des pires épidémies du pays. Au Royaume-Uni, quelque 17 540 nouveaux cas ont été enregistrés jeudi, soit une augmentation de plus de 3 000 par rapport à mercredi.

Le CAC 40 entame un test technique clé

La prudence restera donc de mise, d’autant plus qu’il faut rappeler que d’un point de vue technique, le ne parvient toujours pas à franchir une zone de résistance clé.

En effet, l’indice reste sous un obstacle majeur composé de la moyenne mobile 100 jours à 4943 points, du seuil psychologique majeur de 5000 points, et de la moyenne mobile 200 jours à 5022 points.

Pour la première fois depuis le 21 septembre, le CAC 40 a fait ce vendredi plus qu’approcher cette zone, puisque la moyenne mobile 100 jours a été brièvement et timidement testée ce matin.

Les prochaines heures pourraient donc se révéler importantes pour le CAC 40.

Si les vendeurs se manifestent et que le CAC entame une correction (ce qui pourrait d’ailleurs également être généré par des prises de bénéfices de fin de semaine), les seuils de 4800 points, 4700 points et le creux du 25 septembre à 4666 points seront les premiers soutiens potentiels à surveiller.

Let's block ads! (Why?)