La Chine interdit tous les stablecoins adossés au yuan

La Chine frappe fort contre les stablecoins adossés au yuan

Comme le rapporte Forbes, la Banque centrale chinoise mentionne pour la première fois un yuan (RMB) numérique dans son projet de loi, qui élargit la définition de sa monnaie fiduciaire. Le document explique ainsi :

« Le RMB inclut la forme physique et numérique. »

Par ailleurs, la BPC confirme qu’elle ne compte laisser aucune place à des stablecoins similaires. L’article 22 du projet de loi précise :

« Aucune entité ou aucun individu ne peut produire ou vendre des tokens, des coupons ou des tokens numériques pour remplacer le RMB qui circule sur le marché. »

Cet article interdit de facto tous les stablecoins qui auraient pu être adossés au yuan, puisque ceux-ci fonctionnent justement en « remplaçant » des RMB par une version numérique, à l’instar de Tether (USDT) pour le dollar américain par exemple.

L’amende pour ceux qui souhaiteraient se risquer à proposer des stablecoins adossés au yuan est particulièrement salée : elle peut aller jusqu’à 5 fois les bénéfices ayant été dégagés grâce au projet.

👉 A lire : La Chine renforce sa domination sur l’industrie du mining

Conserver le contrôle sur l’économie du pays

Si ce projet de loi n’est pas surprenant venant du gouvernement chinois, il montre bien que la Chine prend très au sérieux les stablecoins. Le pays a en effet des limitations très strictes en ce qui concerne les mouvements de capitaux, en particulier en dehors de ses frontières. A l’été dernier, on apprenait que de nombreux investisseurs chinois utilisaient maintenant Tether pour contourner discrètement ces limitations. C’est sans doute pourquoi la BPC a voulu couper dès le départ toute envie de développer un marché similaire avec les stablecoins concurrents de son yuan numérique.

Depuis quelques mois, le gouvernement chinois envoie de nombreux signes qui indiquent que la sortie du yuan numérique est imminente. Au début de l’été, il confirmait ainsi officiellement que ce projet visait à concurrencer le dollar américain. Ce nouveau projet de loi est donc une étape de plus qui prépare le lancement.

👉 Pour aller plus loin : Le yuan numérique, une arme dans la guerre entre la Chine et les États-Unis ?

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Let's block ads! (Why?)