Indices : discussions sur le plan de relance – EUR/CHF : l’euro en proie à une correction

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CE BRIEFING DES MARCHÉS :

  • Les Bourses européennesfinissent sans tendance claire
  • Wall Street termine en hausse
  • Graphique du jour – EUR/CHF : une sortie de range

Les Bourses européennes finissent sans tendance claire

Les Bourses européennes ont terminé ont terminé sans grand changement jeudi alors que les discussions à Washington sur un plan de relance budgétaire n'aboutissent toujours pas et que la situation sanitaire s'aggrave en Europe.

Les mauvaises nouvelles sur le front sanitaire s'accumulent ces derniers jours, obligeant de nombreux pays à durcir leurs restrictions pour tenter d'enrayer la deuxième vague de l'épidémie due au nouveau coronavirus.

En France, 54 départements seront soumis à un confinement nocturne à partir de vendredi à minuit, soit 46 millions de personnes. La région de Rome pourrait décréter un couvre-feu et la Belgique serait en passe de se reconfiner tandis qu'aux Etats-Unis, près de deux tiers des Etats dépassent désormais le seuil d'alerte de 100 nouveaux cas pour 100.000 habitants sur une semaine.

La tendance a également été freinée par les doutes sur la capacité des républicains et des démocrates américains à trouver un consensus sur un plan de soutien à l'économie.

Ainsi, l’indice CAC 40 a perdu 0,05% à 4 851,38 points. Le Footsie a pris 0,16% et le DAX 30 a lâché 0,12%.

Wall Street termine en hausse

Wall Street a fini en hausse jeudi alors que les difficiles négociations entre le Congrès et la Maison blanche sur un plan de relance budgétaire semblent tout de même progresser et que le marché du travail aux Etats-Unis poursuit son lent redressement.

Wall Street vit depuis plusieurs semaines au rythme des négociations entre démocrates et républicains sur un plan de relance budgétaire pour l'économie américaine, avec à l'esprit des investisseurs l'échéance de l'élection présidentielle du 3 novembre aux Etats-Unis qui pourrait rebattre les cartes.

Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, a fait état de progrès dans ses discussions avec l'administration de Donald Trump.

Ce plan de soutien est d'autant plus attendu que les indicateurs macroéconomiques continuent de témoigner des dégâts infligés à l'économie américaine par l'épidémie due au nouveau coronavirus.

A 787.000 la semaine dernière, les inscriptions hebdomadaires au chômage restent à un niveau très élevé aux Etats-Unis, même si elles ont baissé un peu plus que prévu.

Par conséquent, le Dow Jones, a avancé de 0,54% à 28 363,66 points. Le Nasdaq a reculé de de 0,02% et le S&P-500a gagné 0,52%.

Intéressé par les indices ? Découvrez nos prévisionspour les 2 prochains mois en cliquant ici

Autrespoints sur l’actualité des marchés financiers

Sur le marché des changes, le dollar avance de 0,29% face à un panier de devises internationales alors que les chances de concrétisation d'un plan de relance américain avant le 3 novembre s'amenuisent.

De son côté, l'euro recule à 1,1825 dollar contre un pic de cinq semaines à 1,188 la veille, affecté par la propagation galopante du virus en Europe et par l'enquête décevante sur le moral des consommateurs allemands.

Calendrier économique du jour :

Please add a description for the image.

Retrouvez l’intégralité du calendrier économique pour connaître l’ensemble des évènements économiques à venir.

GRAPHIQUE DU JOUR –EUR/CHF : une sortie de range

Indices : discussions sur le plan de relance – EUR/CHF : l’euro en proie à une correction

L’EUR/CHF consolidait dans un range compris entre 1,0840 et 1,0735. Cette rupture du support n’est de bon augure pour la suite, cela risque d’ouvrir la voie à une correction plus profonde en direction des 1,0665 puis 1,0610.

Tant que les prix ne parviennent pas à reconquérir le niveau des 1,0735, les vendeurs gardent la main et pourraient donc enfoncer le clou en direction de la moyenne mobile 200 périodes. Enfin, en cas de chute plus sévère, le dernier rempart pour éviter une dégringolade vers les plus bas annuels est la zone de polarité à 1,0610 testée à de nombreuses reprises par le passé. Ce support constitue un pivot clé et le marché devrait tenter de se stabiliser dans l’attente d’un nouveau catalyseur.

En savoir plus sur l’actualité des marchés financiers en consultant mon précédent Briefing des marchés.

Twitter @Joris Zanna

RESSOURCES POUR vous aider À exploiter les marchÉs

Si vous êtes un trader débutant ou expérimenté, DailyFX met à votre disposition de nombreuses ressources pour vous aider :

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Let's block ads! (Why?)