Boeing publie sa quatrième perte trimestrielle d'affilée

© Reuters. BOEING PUBLIE SA QUATRIÈME PERTE TRIMESTRIELLE D'AFFILÉE © Reuters. BOEING PUBLIE SA QUATRIÈME PERTE TRIMESTRIELLE D'AFFILÉE

(Reuters) - Boeing (NYSE:) a publié mercredi sa quatrième perte trimestrielle consécutive, conséquence de la crise du coronavirus et de l'immobilisation prolongée des 737 MAX, mais il a réaffirmé sa prévision d'une reprise des livraisons de cet appareil avant la fin de l'année.

Le groupe américain d'aéronautique et de défense a précisé qu'il maintenait les cadences de production de ses modèles gros porteurs, revues en forte baisse en juillet, et il a redit viser une production de 31 monocouloirs par mois à l'horizon du début 2022.

Sur le trimestre juillet-septembre, son chiffre d'affaires dans l'aviation commerciale a chuté de 56% à 3,60 milliards de dollars (3,07 milliards d'euros) alors que sa division défense limitait la baisse de ses ventes à 2%, à 6,85 milliards de dollars.

La période se solde par un bénéfice par action hors éléments exceptionnels de 1,39 dollar.

L'action Boeing gagnait environ 1% dans les échanges en avant-Bourse après ces annonces.

(Eric M. Johnson à Seattle et Ankit Ajmera à Bangalore, version française Marc Angrand)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Let's block ads! (Why?)