Un chemin de fer entre l’Alaska et l’Alberta bientôt approuvé

Un train du CN passe dans la municipalité de High Prairie au nord de l'Alberta en hiver.

Les wagons transporteraient des passagers, mais aussi de la marchandise, notamment du bitume, de la potasse utilisée dans les engrais et des minerais.

Photo : Radio-Canada / Genevieve Laurent

Le président américain Donald Trump prévoit d'approuver cette semaine le prolongement du chemin de fer entre l'Alaska et l'Alberta. Le projet ferroviaire A2A prévoit la construction de voies entre le nord de l'Alberta et les ports de l'Alaska.

Au total, le projet coûtera 22 milliards de dollars et s'étendra sur plus de 2 700 kilomètres.

Selon Kent Fellows, économiste à l'école publique de politique de l'Université de Calgary, c'est un signe qui montre que les promoteurs sont toujours intéressés à l'idée de faire sortir le pétrole brut de la province pour le vendre à l'exportation.

La secrétaire de presse du premier ministre Jason Kenney, Christine Myatt, déclare que l'Alberta soutient le développement de corridors commerciaux qui peuvent ouvrir de nouveaux marchés pour les produits de la province.

Plus d'informations à venir.

Avec les informations d'Helen Pike

COVID-19 : le nombre de cas en temps réel
Coronavirus
Près de 900 nouveaux cas de COVID-19 au Québec
Santé publique
Mais que fait la France face à la COVID-19?
Yanik Dumont Baron
Europe
Fin de la grève générale dans les garderies en milieu familial
Enfance
Éclosions à l'Hôpital du Saint-Sacrement
Coronavirus

Let's block ads! (Why?)