Les employés de l'usine Lactantia à Victoriaville s’entendent avec l’employeur

Une pancarte du syndicat devant l'usine.

Lactalis Canada a mis ses employés en lock-out le 15 juillet 2020.

Photo : Photo fournie par la Centrale des syndicats démocratiques (CSD)

Radio-Canada

Les quelque 450 employés de l’usine Lactantia de Victoriaville ont accepté l’entente de principe survenue jeudi soir entre leur syndicat et l’employeur.

Le vote était à peu près de 92,5 % en faveur, a indiqué Cedric Vallerand, coordonnateur de la région Mauricie-Centre-du-Québec pour la Centrale des syndicats démocratiques. Le vote a eu lieu vendredi.

Rappelons qu’un conflit de travail a éclaté en juillet dernier dans l’usine appartenant à Lactalis Canada. L’employeur avait alors décidé de cesser la production en raison, selon lui, d’un trop grand taux d’absentéisme.

La nouvelle convention collective sera d’une durée de 8 ans et s’inscrit dans les paramètres d’origine de l’accord établi par l’entreprise, a fait savoir par voie de communiqué Lactalis Canada.

Cette entente garantit la viabilité et la compétitivité de l’usine de Victoriaville, mentionne l’employeur.

Le syndicat indique être parvenu à faire des gains en ce qui concerne, entre autres, les salaires et les vacances. On va discuter de la sous-traitance plus tard. L’employeur voulait parler de la sous-traitance pendant la négociation et, pour nous, c’était un enjeu hors de la convention collective, a précisé M. Vallerand.

Selon le syndicat, certains travailleurs sont actuellement sollicités pour un retour au travail cette fin de semaine. Heureusement, notre objectif commun est maintenant de rétablir le plus rapidement possible notre capacité de production, a d’ailleurs mentionné Lactalis Canada.

Des cas de COVID-19 dans 46 écoles du Québec
Éducation
COVID-19 : le nombre de cas en temps réel
Coronavirus
Revenu Québec met la population en garde contre des voleurs d'identité
Crimes et délits
Les policiers mettent fin à un rassemblement d'amateurs de voitures à Québec
Prévention et sécurité
Drame familial à Oshawa : le meurtrier identifié
Crimes et délits

Let's block ads! (Why?)