Les céréales canadiennes propulsent le port de Thunder Bay vers une année record

Le port de Thunder Bay à vol d'oiseau.

La saison de navigation a débuté le 26 mars au port de Thunder Bay.

Photo : Radio-Canada / Twitter/Port De Thunder Bay

Radio-Canada

Le port de Thunder Bay, terminus de l’Ouest canadien du réseau Grands Lacs et de la voie maritime du Saint-Laurent, est à mi-chemin d'une saison record. Les cargaisons de céréales sont en hausse de 27 % par rapport à l'an dernier.

Selon les estimations du port, celles-ci pourraient atteindre 10 millions de tonnes, une première depuis 1997.

Dans un communiqué, l'autorité portuaire soutient que la demande de céréales en provenance de l'Ouest canadien a été importante cette année en raison de la perturbation par la pandémie des chaînes d'approvisionnement mondiales.

Une grande partie de celle-ci a été satisfaite en faisant transiter les céréales par Thunder Bay et en les acheminant vers les marchés mondiaux par la voie maritime du Saint-Laurent, selon le port.

Les nombreux participants à la chaîne d'approvisionnement en céréales, du rail au terminal et au navire, ont dû faire face à des protocoles supplémentaires de santé et de sécurité pour prévenir la propagation de COVID-19, a déclaré le directeur général du port, Tim Heney.

Et Ils l'ont fait sans compromettre la productivité, en assurant la distribution de biens vitaux.

Selon lui, le port se dirige vers sa meilleure année depuis des décennies, car une autre forte récolte de céréales est attendue dans les prairies et commencera à être expédiée cet automne.

COVID-19 : le nombre de cas en temps réel
Coronavirus
216 nouveaux cas de COVID-19 au Québec
Coronavirus
Record de nouveaux cas et fermeture de deux pouponnières à Québec
Coronavirus
Un triangle amoureux dégénère à Loretteville
Connaissez-vous bien la politique américaine?
Présidence américaine

Let's block ads! (Why?)