Initiative de dernière minute pour éviter la vente de MEC à une société américaine

Le panneau d’affichage avec le logo de Mountain Equipment Coop (MEC).

L’entreprise canadienne, fondée en 1971, faisait face à des problèmes financiers importants depuis quelques années (archives).

Photo : ben nelms/cbc / Ben Nelms

Radio-Canada

Le groupe, qui s'appelle Save MEC, appelle les organisations et les investisseurs canadiens à proposer une alternative de dernière minute à l'accord qui devrait être adopté lors d'audiences judiciaires à Vancouver au cours des prochains jours.

Kevin Harding, un membre de Save MEC, affirme qu'il y a une vague de fond de passion pour le détaillant d'équipement de plein air venant de milliers de ses membres coopératifs. Il essaie d'exploiter cette énergie dans un plan pour arrêter ce que beaucoup considèrent comme la vente d'un idéal.

M. Harding espère que Save MEC pourra, dans un délai serré, trouver suffisamment de soutien auprès des coopératives de crédit, des banques et des investisseurs qui souhaitent préserver le modèle de MEC.

Il a déclaré qu'il essayait de contacter les 5,4 millions de membres de MEC et de demander leur aide pour faire dérailler l'acquisition, et espère trouver une proposition crédible avant lundi matin.

COVID-19 : le nombre de cas en temps réel
Coronavirus
« C'est sérieux! » : pas de visite à la maison, demande Legault aux Québécois
Politique provinciale
Le Sénat américain unanime sur l'importance d'une transition pacifique du pouvoir
Politique américaine
Plusieurs résidences rasées par les flammes à Saint-Fabien
Incendie
Initiative de dernière minute pour éviter la vente de MEC à une société américaine
Entrepreneuriat

Let's block ads! (Why?)