EUR/USD : Vers une chute à 1.15 avant une remontée ? Plafond à 1.21-1.22 selon Mizuho

Par David Wagner 

Investing.com – Après avoir chuté chaque jour de la semaine dernière, entre un sommet à 1.1870 le lundi et un creux à 1.1611 le vendredi, la paire a regagné du terrain hier, essentiellement grâce à une correction du Dollar, et poursuit son rebond ce mardi.

Le billet vert, qui réagit négativement à l’appétit pour le risque en raison de son image de valeur refuge, a en effet été pénalisé par la hausse des actions, ce qui a permis à la paire Euro-Dollar de remonter jusqu’à un sommet à 1.1683 la nuit dernière.

Cependant, d’un point de vue technique, il n’est pas exclu que l’EUR/USD reprenne rapidement le chemin de la baisse.

On rappellera en effet que l’Euro a cassé sous une ligne de tendance haussière visible en données journalières depuis la mi-mai la semaine dernière, avant de perdre les seuils psychologiques de 1.18 et 1.17.

Le seuil psychologique de 1.16 est à considérer comme le support le plus proche, avant un soutien plus important à 1.15, où se trouve la moyenne mobile 100 jours (1.1495). A la hausse, une remontée confirmée au-dessus du seuil de 1.17 que la paire teste ce mardi affaiblirait le biais baissier, mais il en faudrait davantage pour se risque à miser sur une hausse durable.

A ce propos, on notera que la banque Mizuho a publié hier une note estimant que l’Euro-Dollar pourrait poursuivre sa chute et trouver un fort support à 1.15, avant une possible hausse à 1.20.

La banque note que la paire "semble avoir plus de marge à la hausse qu'à la baisse étant donné les problèmes liés au dollar", précisant que « l'abondance des liquidités en dollars reste inchangée, et la faiblesse du dollar va se poursuivre. »

Le dollar redeviendra attrayant pour les investisseurs s'il apparaît clairement au début de 2021 que le coronavirus sera contenu pendant l'hiver, ce qui réduirait la nécessité pour les États-Unis d'accroître leur déficit budgétaire, explique la banque.

Enfin, on notera que la banque pense aussi que la hausse de l'euro est limitée par un plafond 1,21-1,22 en place depuis que la BCE a introduit des taux négatifs

Let's block ads! (Why?)